Vegan : de la tendance au mode de vie

Virilité sur le grill : quand Arnold Schwarzenegger tenait le même discours que Sandrine Rousseau

Jérôme Vermelin
Publié le 30 août 2022 à 13h13
JT Perso

Source : TF1 Info

Si le discours de Sandrine Rousseau sur la dimension "virile" du barbecue suscite de vives critiques, il est bien plus répandu que certains pourraient le croire.
Diffusé sur Netflix, le documentaire américain "The Game Changers" dénonce les campagnes marketing offensives de l’industrie de la viande.
Avec un témoin qui en connaît un rayon en la matière : l’acteur et ancien culturiste Arnold Schwarzenegger.

Terminator au secours de Sandrine Rousseau ? Depuis qu’elle a décrit le barbecue comme un symbole de virilité, lors des universités d’été de la France Insoumise à Grenoble le week-end dernier, la députée de Paris est la cible d’attaques virulentes, des réseaux sociaux à ses adversaires politiques. Ses propos, qualifiés de "délire" par des personnalités de droite comme Eric Ciotti et Nadine Morano, rappellent pourtant ceux que tient un certain Arnold Schwarzenegger dans le documentaire sportif The Game Changers, sorti en salle en 2019 et disponible en France sur Netflix.

L’ancien gouverneur de Californie intervient en parallèle d’un montage de spots publicitaires en faveur de la consommation de viande. "Le steak, c’est ça qu’un homme mange", murmure une grosse voix-off hollywoodienne sur les images d’un burger fumant. "Personne ne peut comprendre ce discours mieux que moi parce que j’ai vécu dans ce monde", explique celui qui fut culturiste dans sa prime jeunesse. Des images d’archives le montrent ainsi engloutir une plâtrée de viande crue, entre deux entrainements.

"C’est du grand marketing de la part de l’industrie de la viande", poursuit l’interprète de Terminator. "On vous vend l’idée que les vrais hommes mangent de la viande. Mais il faut bien comprendre que c’est du marketing. Ce n’est basé sur aucune réalité", ajoute la star qui s’est récemment dit "à 80% vegan depuis cinq ans". Et qui figure, auprès du réalisateur James Cameron, du tennisman Novak Djokovic et du champion de Formule 1 Lewis Hamilton, parmi les producteurs de ce documentaire qui expose, de manière plus générale, les idées reçues sur notre alimentation. 

Réalisé par par Louie Psihoyos, The Game Changers est construit autour du témoignage du Britannique James Wilks, entraîneur de self defense et champion de Mixed Martial Arts. À la suite d'une grave blessure, il a effectué des recherches sur l’impact de la viande sur la force physique. Apprenant que les gladiateurs romains étaient vegan, il est parti à la rencontre d’athlètes qui ont opté pour un régime sans viande, troquant les protéines animales pour les protéines végétales, avec de meilleures performances sportives à la clé. Médecins et chercheurs ont étayé ses découvertes, égratignant au passage le discours "viriliste" de l’industrie de la viande.

Lire aussi

Ce documentaire, qui a suscité de vives critiques de la part des "viandards" de tout poil, vise moins à convertir au véganisme qu’à faire réfléchir sur la manière dont nos habitudes alimentaires sont façonnées depuis l’enfance. Arnold Schwarzenegger le dit lui-même : "Si vous dites aux gens 'Arrêtez de manger de la viande !', ils vous répondront ‘Fuck you, qui êtes-vous pour me dire comment je dois manger ?’. Alors qu’il veut mieux leur expliquer : "‘Essayez de limiter votre consommation de viande à une fois par semaine, et voyez la différence’". Plus efficace que Sandrine Rousseau ? À voir. 


Jérôme Vermelin

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info