Lors du jubilé d’Elizabeth II en juin dernier, son ancien responsable de la sécurité racontait une anecdote étonnante.
En balade près de Balmoral, la reine était tombée sur un couple d’Américains qui ne l'avait pas reconnue.
La séquence, tournée par SkyNews, est redevenue virale au lendemain de la disparition de la souveraine.

Alors que le Royaume-Uni pleure Elizabeth II, les internautes se partagent depuis quelques heures une séquence tournée en juin dernier, lors du jubilé de la reine. Interrogé par SkyNews depuis la cathédrale Saint-Paul à Londres, l’officier Richard Griffin y raconte un souvenir pour le moins savoureux de sa vie auprès de la souveraine. Son cadre : les collines d’Aberdeenshire, en Écosse, près du château Balmoral, où la souveraine est décédée ce jeudi.

"Après un charmant pique-nique, nous sommes allés faire une promenade, rien que tous les deux. Et normalement, sur ces sites, on ne croise personne", explique-t-il. "Mais ce jour-là, deux randonneurs s’avancent vers nous. La reine s’arrêtait toujours pour dire bonjour. Il se trouve que c’était deux Américains en vacances. Tout de suite, il m’a paru clair qu’ils n’avaient pas reconnu la reine".

Le touriste américain prolonge la conversation et demande à la reine si elle habite dans le coin. "Eh bien, je vis à Londres, j’ai une maison de vacances de l’autre côté de la colline", répond-elle à propos du somptueux château de Windsor. Curieux, son interlocuteur reprend : "Vous venez souvent ici ?". Candide, Elizabeth II lui dit : "Oh je viens depuis que je suis une toute petite fille, plus de 80 ans".

Surpris, l’Américain s’illumine : "Mais si vous venez depuis plus de 80 ans, vous avez dû rencontrer la reine !". Elizabeth II lui fait alors cette réponse inattendue : "Moi ? Jamais. Mais Dick, lui, la rencontre régulièrement", lance-t-elle en désignant son compagnon de marche. Intrigué, le touriste yankee demande à Griffin ce qu’il pense de la reine. "Comme je la connaissais bien, j’ai répondu qu’elle pouvait être acariâtre parfois, mais qu’elle avait un formidable sens de l’humour", raconte l’intéressé.

La chute de l’histoire est encore plus incroyable puisque le touriste américain va mettre son bras autour de l’épaule de Richard Griffin… et tendre l’appareil à la reine pour qu’elle les prenne en photo. Une fois seule avec son garde du corps, Elizabeth II lui avouera, amusée : "J’adorerais être une petite souris lorsqu’il montrera la photo à ses amis en Amérique et que quelqu’un lui dira qui vous êtes !". 


Jérôme VERMELIN

Tout
TF1 Info