C'est une des chansons les plus célèbres du monde : "I Will Always Love You", le tube de Whitney Houston issu de la BA de "Bodyguard", est en réalité de Dolly Parton.
Alors que "50' Inside" revient ce samedi sur le destin tragique de la diva, on vous raconte l'histoire de ce titre que même Elvis a voulu reprendre…

Difficile d'imaginer cette chanson interprétée par quelqu'un d'autre. Et pourtant. Saviez-vous que I Will Always Love You, le célébrissime tube de Whitney Houston issu de la bande-originale de Bodyguard, est en réalité une chanson de Dolly Parton ? Alors que "50' Inside" revient ce samedi sur le destin tragique de la diva décédée le 11 février 2012* (retrouvez un extrait dans la vidéo en tête de cet article), le plus grand succès de Whitney Houston est le fruit d'une succession d'heureux hasards. 

Tout commence en 1992. Alors qu’elle est déjà une chanteuse reconnue dans le monde entier, Whitney Houston va tout balayer avec le succès du film Bodyguard, l'histoire d’une star qui tombe amoureuse de son garde du corps, interprété par Kevin Costner, alors au sommet de sa carrière. Énorme succès, le film engrange plus de 410 millions de dollars de recettes mondiales. Idem pour la bande-annonce, qui s'écoule à 44 millions d'exemplaires, soit l'un des albums les plus vendus au monde. Un succès phénoménal dû, en grande partie, grâce au single I Will Always Love You

Doly Parton a refusé de vendre les droits de la chanson à Elvis Presley

Pourtant, à l'origine, il était prévu que Whitney Houston enregistre une nouvelle version de What Becomes of the Brokenhearted, de Jimmy Ruffin. Mais le producteur du film apprend que la chanson va être utilisée pour le film Beignets de tomates vertes. Ils se rabattent alors sur I Will Always Love You, que le public américain connait bien puisque c'est un titre de Dolly Parton, la reine de la country américaine. 

Sortie en 1974, la chanson a déjà connu un joli succès. Elle arrive même aux oreilles d'Elvis Presley, qui aimerait en faire une reprise. Pour la petite histoire, le King aurait chanté I Will Always Love You à sa femme Priscilla sur les escaliers de la cour de justice, alors qu'ils venaient de divorcer. Grande fan d'Elvis, Dolly Parton accepte de rencontrer le chanteur. Mais le projet tombe à l'eau, la chanteuse refusant de céder les droits du titre qu'elle a écrit et composé, comme le demande le manager de la superstar. 

Même si ça lui brisa le cœur de refuser, Doly Parton a eu du flair, puisque près de 20 ans plus tard, elle touchera le jackpot grâce aux royalties de la version de Whitney Houston. D'après TMZ, Dolly Parton aurait empoché 10 millions de dollars. "J’ai gagné assez d’argent pour acheter Graceland ", plaisantera l'artiste, faisant référence à la résidence d'Elvis Presley. 

* "50' Inside", tous les samedis à 17h30 sur TF1.


Rania HOBALLAH

Tout
TF1 Info