Après la fin de l'iDTGV, la SNCF veut clarifier ses offres

par Romain LE VERN
Publié le 9 mars 2017 à 11h58
Après la fin de l'iDTGV, la SNCF veut clarifier ses offres

MODIFICATION - Face à la colère des abonnés à la carte illimitée iDTGV max, bientôt supprimée faute de rentabilité, la SNCF travaille en contrepartie, selon les Échos, à une nouvelle offre tarifaire, applicable dès septembre prochain.

A la suite de l’annonce de la suppression progressive des iDTGV, qui "va disparaître" en deux temps d’ici la fin de l’année, la SNCF veut rebondir en lançant une nouvelle gamme tarifaire.

Après une ultime réunion ce mercredi, la compagnie ferroviaire a fait ses dernières propositions aux détenteurs de la feu carte iDTGV max, soutenant la volonté de ne pas privilégier certains clients plus que d’autres. Soucieuse de clarté, de cohérence et de lisibilité, elle en profite pour prendre en compte les critiques des clients, qui jugent la politique de prix trop alambiquée. 

Selon Les Échos, l'entreprise publique travaille ainsi actuellement à une évolution de son offre tarifaire à la baisse. Et cette offre pourrait intervenir à la rentrée de septembre. La SNCF fait le pari que la baisse du panier moyen sera compensée par une augmentation du taux de remplissage de ses trains. 

La solution : plus de trains Ouigo

Ainsi, l'offre low cost Ouigo, originellement conçue comme "un modèle industriel", va connaître un essor exponentiel. Fin 2014, le patron de la SNCF Guillaume Pepy avait vanté "le succès total" de ce TGV à bas prix. Grâce, selon lui, à une organisation nouvelle mais "sans casser le statut" des cheminots, il permet de faire "un train beaucoup moins cher".

L'offre TGV classique continuera, elle aussi, à augmenter son offre de petits prix. La clientèle affaires, la plus contributive, ne devrait pas être concernée.  "Certes, la marque IDTGV va disparaître, mais dans tous les trains, les horaires vont intégrer TGV", a déclaré une porte-parole de Voyages SNCF. "Ce n'est pas vraiment une fermeture, c'est un transfert", a-t-elle expliqué.

Pas de précision, en revanche, pour le moment, sur la grille précise de nouveaux tarifs. 

Lire aussi
La SNCF annonce un chiffre d’affaires en hausse mais peine à trouver un équilibre Source : JT 20h Semaine
Cette vidéo n'est plus disponible

Romain LE VERN

Tout
TF1 Info