Les Matins LCI

Crédits immobiliers : la hausse est-elle inexorable ?

Publié le 15 mai 2022 à 11h10
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Avec la guerre en Ukraine, l’époque où on était habitué à vivre avec des taux d’intérêt très bas est révolue.
Après la réserve fédérale américaine, la Banque centrale européenne a prévu que les taux vont encore augmenter.

L’augmentation des taux d’intérêt des crédits immobiliers a déjà commencé et elle n'est pas près de s'arrêter. Selon les prévisions de l'Insee pour le mois de mai, on est désormais passé à 5,4%. C’est un niveau qui n’avait jamais été atteint depuis trente-sept ans. L’inflation fait son retour en raison de la fin de la crise sanitaire, qui a provoqué une pénurie des matériaux et des matières premières. 

La crise en Ukraine, déclenchée le 24 février dernier, a également déclenché un renchérissement des prix de l’énergie. Dans l’Hexagone, un bouclier permet d’être un peu mieux lotis que les autres pays européens. En Espagne, on est presque à 10% ; en Allemagne, c’est autour de 8%. Le taux à 5,4% est donc relativement modéré, face à ces facteurs.

Le travail des banques centrales consiste à juguler l’inflation. Pourtant, c’est une chose qu’elles n’ont pas faite depuis très longtemps. En ce moment, elles sont en train d'y remédier. La réserve fédérale américaine, par exemple, a déjà commencé à remonter ses taux d’intérêts. Pour l’Europe, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, a annoncé que ce sera effectif au mois de juillet.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info