Covid-19 : la France face à la 7e vague

Covid-19 en entreprise : Les DRH à l’épreuve de la 7e vague

Aurélie Loek
Publié le 1 juillet 2022 à 17h41
JT Perso

Source : Les MATINS LCI

Les contaminations repartent à la hausse en France, y compris dans les entreprises.
Faute de cadre par le Ministère du Travail, les DRH ne peuvent imposer de règles.
Pour autant, après deux ans de crise sanitaire, les salariés réagissent avec responsabilités.

Masques, gel hydroalcoolique, distanciations sociales... si ces gestes de précaution pour se prémunir du Covid-19 avaient peu à peu disparu des entreprises, le rebond épidémique touche aussi ces milieux, obligeant DRH et salariés à adopter à nouveau d'anciennes habitudes. Cependant, pour l'instant, l'inquiétude n'est pas de mise selon Benoît Serre, vice-président de l'ANDRH, l'association national des Directeurs de ressources humaines.

"On constate une montée des situations de contaminations. Pour le moment, ça n’a pas d’impact sur le fonctionnement des organisations", assure-t-il.

Il y un impact beaucoup moins fort que les vagues précédentes

Benoît Serre, vice-président de l'ANDRH

En effet, d'après lui, au bout de deux ans de crise sanitaire, les salariés savent désormais réagir s'ils sont confrontés à la maladie. Ils s'isolent automatiquement en cas de tests positifs et en cas de doute ou de cas contact, les personnes mettent un masque. "Il y a une sorte de discipline qui s'est installée", constate Benoît Serre, lui-même DRH au sein de L'Oréal, "il y a un impact beaucoup moins fort que les vagues précédentes parce que les gens ont développé une capacité à gérer en pleine responsabilité". Pour autant, le représentant des DRH de France assure que beaucoup, parmi la profession, ont rappelé à leurs collaborateurs les règles de gestion de cas contacts ou de cas positifs.

Concernant le masque, le gouvernement a levé le port obligatoire en entreprise le 14 mars dernier. Dans le même temps, tout protocole sanitaire a été supprimé par le Ministère du Travail pour être remplacé par des recommandations. Les entreprises ne peuvent donc pas l'imposer à nouveau de leur propre chef, ce qui n'empêche pas certaines de le recommander, en fonction "de la réalité de ses locaux, de ses salariés". "Il n'y a pas vraiment de règles obligatoires en soi. Après, on va attendre, si le gouvernement décide de remettre un protocole, on avisera à ce moment-là", indique Benoît Serre.

Lire aussi

Les professionnels des ressources humaines se montrent pour le moment moins inquiets face à cette 7e vague, ceux-ci ayant acquis depuis deux ans une certaine expérience. Par ailleurs, le télétravail, désormais organisé et régulé dans la plupart des entreprises par des accords, permet aux entreprises d'être plus flexibles en cas de retour d'une vague de cas positifs. En 2021, effectivement, plus d'une contamination sur quatre a eu lieu en entreprise.


Aurélie Loek

Tout
TF1 Info