Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

École, personnes fragiles, trains... Ce qui est prévu en cas de coupure d'électricité cet hiver

Publié le 30 novembre 2022 à 20h39
JT Perso

Source : Le JT

Elisabeth Borne va adresser une circulaire aux préfets pour préparer et anticiper d'éventuelles coupures pendant l'hiver.
Des mesures spécifiques sont prévues pour épargner certaines catégories de la population.
Voici ce qui est prévu.

Le gouvernement sur le qui-vive à l'approche de l'hiver. À quelques semaines d'une baisse des températures, les autorités se préparent à d'éventuelles coupures de courant temporaires et localisées, qui pourraient être organisées face à des pénuries d'électricité. 

Des coupures de deux heures lors des pics de consommation (8h-12h ou 18-20h) dont les usagers seront prévenus la veille à 17 heures sur le site de l'opérateur et qui, selon nos informations, ne toucheront pas tout le monde de la même manière. Aucun département ne sera délesté en entier. La Première ministre Elisabeth Borne va en effet adresser une circulaire aux préfets dans les prochaines heures, avec des mesures spécifiques.

Les personnes âgées

Selon une source gouvernementale, pour les personnes âgées ou celles qui n’ont pas accès à internet, l'information devra être donnée en amont. "On va inciter les Français à prendre soin de leurs proches", fait-on savoir du côté de Matignon. 

Les personnes vulnérables

Concernant les patients à haut risque vital, dépendants d’un équipement médical à domicile et qui sont recensés par les ARS, les opérateurs devront prévenir de l'imminence d'une coupure à J-3. "Il faut s’assurer qu’ils ont les moyens de résilience face à une coupure", assure le gouvernement. Ce dernier veut utiliser le mois de décembre pour se rapprocher des élus locaux qui ont l’habitude de ce type de couvertures pour les personnes vulnérables. 

Les écoles

Elles pourraient être concernées. Concrètement, si l'établissement est situé dans une zone concernée par une coupure le matin, l'accueil sera l'après-midi seulement. Les écoles ne seront pas concernées par les éventuelles coupures entre 18h et 20h.

Lire aussi

Les trains et éclairages publics

Les éclairages publics sont délestables, affirme ce mercredi le gouvernement. Concernant l’alimentation des trains, ces derniers sont souvent connectés au réseau alimentation et non distribution, et donc épargnés. En revanche, des coupures pour la signalisation pourraient avoir lieu. "Nous ne prendrons aucun risque que les Français soient bloqués en pleine voie. Si nous n'avons pas pu sécuriser l’intégralité du trajet, nous décalerons le train", assure le gouvernement.

Les sites préservés

Les coupures ne concerneront pas les équipements essentiels, comme les casernes de pompier, les commissariats, ou encore les hôpitaux, rappelle la source gouvernementale. De façon générale, dans les zones de délestage, 40% des foyers devraient être exemptées dans la mesure où ils habitent dans une zone alimentant des services prioritaires. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info