Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

Électricité : "une partie" de la facture des entreprises bientôt prise en charge

Publié le 23 octobre 2022 à 22h32
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

En pleine crise de l'énergie, l'exécutif va venir en aide aux entreprises.
Le gouvernement va prendre en charge "une partie" de leur facture d'électricité à l'horizon 2023.
L'annonce a été faite sur BFMTV, dimanche 23 octobre, par la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

C'est une idée qui fait son bout de chemin. La ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a annoncé, dimanche 23 octobre, la mise en place prochaine d'une "garantie électricité" pour les entreprises qui "permettra de prendre (en charge) une partie de la facture que doivent payer les entreprises". "Dans un moment où les prix sont en train de s'envoler, nous ne laisserons pas les industriels fermer, nous ne laisserons pas tomber les entreprises", a-t-elle assuré.

"Nous allons très prochainement finaliser cette proposition", a-t-elle indiqué sur BFMTV, pour une entrée en vigueur dès 2023.

Un amendement déposé "très rapidement"

"La partie dite Arenh (Accès régulé à l'électricité nucléaire historique, ndlr) qui permet d'avoir accès à une facture aux alentours de 50 euros du mégawatt est déjà protégée. Sur les 50% restants, nous allons prendre une partie du coût entre un prix de référence et la réalité des prix que payent les entreprises", a détaillé l'ex-ministre déléguée chargée de l'Industrie. 

Lire aussi

Si les détails du dispositif n'ont pas été dévoilés par Agnès Pannier-Runacher, un "plafond" sera mis en place, tandis qu'"une contribution" établie par rapport à "un prix de référence" sera réclamée aux entreprises de l'énergie "qui font des gros profits". Le montant sera "reversé aux consommateurs". Un amendement en ce sens sera déposé "très rapidement".


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info