Fleur Pellerin se lance dans le financement participatif

Nicolas Vanel
Publié le 8 décembre 2016 à 12h18
Fleur Pellerin se lance dans le financement participatif

Source : LEWIS JOLY/JDD/SIPA

REBOND - On l’avait un peu oubliée. L’ex-ministre Fleur Pellerin, partie dans le privée, vient de rejoindre le conseil d’administration de la plateforme de crowfunding KissKissBankBank.

Digérée la douloureuse éviction du gouvernement en février dernier, Fleur Pellerin n’en finit pas de rebondir. L’ex-ministre de la Culture a démissionné il y a quelques mois de la fonction publique pour rejoindre le privé. L’absence de conflit d’intérêts validée par la Haute autorité de la transparence de la vie politique, elle a tout d'abord pu créer un fonds d’investissement capital-risque nommé Korelya afin d’accompagner les investissements coréens, son pays origine, en France, dans le secteur des nouvelles  technologies. 

"Identifier les bons interlocuteurs"

Celle qui entre mai 2012 et avril 2014 était en charge des PME et de l’économie numérique au sein du gouvernement, rejoint aujourd’hui le conseil d’administration de KissKissBankBank, la plateforme de financement participatif, révèle ce jeudi Les Echos

"Fleur va nous aider à identifier et à parler aux bons interlocuteurs, et à prendre les bonnes décisions", explique au quotidien Vincent Ricordeau, co-fondateur de la plateforme. Bonne pioche sans doute pour le site, qui s’offre les services de la ministre qui a piloté les avancées réglementaires sur les questions du financement participatif, souligne Les Echos.

Fleur Pellerin, du Gouvernement Valls à la net économieSource : Quotidien, première partie
Cette vidéo n'est plus disponible

Nicolas Vanel

Tout
TF1 Info