Alstom vend pour 300 millions d'euros de trains à la ville de Melbourne

Publié le 20 septembre 2021 à 11h11
Alstom vend pour 300 millions d'euros de trains à la ville de Melbourne

Source : GEORGES GOBET / AFP

CONTRAT - En pleine crise diplomatique entre la France et l'Australie, après la rupture de la gigantesque commande de sous-marins, le fabricant de trains Alstom a signé un contrat avec la municipalité de Melbourne.

Un contrat pour tenter d'en faire oublier un autre. Alors que l'annulation surprise par l'Australie d'une commande de sous-marins français de 56 milliards d'euros au profit des États-Unis a déclenché une crise diplomatique, Alstom va fournir des trains à Melbourne. Le constructeur tricolore a annoncé, lundi 20 septembre, la signature d'un contrat pour fournir 25 trains de banlieue à la deuxième ville la plus peuplée d'Australie. Montant de la commande : 300 millions d'euros.

"Conçus et fabriqués dans l'État de Victoria, en Australie, les trains seront composés au moins à 60% de matériaux locaux", indique le communiqué de l'entreprise, qui possède déjà un parc de matériel roulant à Victoria. Cette commande s'inscrit dans un processus de conception mené avec le département des Transports de l'État de Victoria, qui comprend Melbourne et Canberra, sur une période de deux ans. Le constructeur de trains dispose d'un site de production local à Ballarat. 

Lire aussi

Alstom déjà bien implanté à Victoria

"Alstom est ravi de poursuivre son partenariat avec le gouvernement de Victoria et la chaîne d'approvisionnement locale grâce à laquelle nous continuerons à fabriquer des trains pour Victoria, à Victoria", a réagi Mark Coxon, directeur général d'Alstom Australie et Nouvelle-Zélande, qui précise avoir déjà fourni à la ville "ses trains les plus fiables ces vingt dernières années".

La capacité du nouveau train X'Trapolis, fourni par Alstom, dépassera 1240 passagers et sera construit selon les dernières normes internationales et australiennes, en mettant davantage l'accent sur l'accessibilité et l'efficacité.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info