La période pour déclarer ses revenus est désormais terminée.
Il reste toutefois des échéances à avoir en tête dans les prochains mois.
TF1info récapitule des dates importantes à retenir.

La campagne de déclaration des revenus est désormais terminée. Dans les prochains mois, la majorité des Français bénéficieront soit d'un remboursement, ou devront s'acquitter d'un solde d'impôt. TF1Info vous rappelle les échéances à venir dans les prochains mois.

30 août

C'est la date limite de la mise ou ligne, ou de l'envoi, si vous avez opté pour une déclaration papier, des avis d'impôts sur les revenus. En cas de déclaration en ligne, les avis sont à retrouver dans l'espace particulier du site impots.gouv.fr.

1er septembre

Le 1er septembre correspond à la date de mise à jour du taux de prélèvement à la source, calculé par rapport à la déclaration de 2023, sur la base des revenus de 2022.

25 septembre

Le 25 septembre prochain, les personnes qui ont un solde à payer seront prélevées sur leur compte de la somme. Le prélèvement est "unique", précise le site des impôts, si la somme est "inférieure ou égale à 300 euros". Si le solde est supérieur, les prélèvements sont étalés sur trois dates supplémentaires : le 25 octobre, le 27 novembre et le 26 décembre.

16 octobre

Le 16 octobre sera la date limite à laquelle la taxe foncière devra être payée, par chèque, espèce ou virement, dans un centre des impôts ou un buraliste. Pour les personnes qui souhaitent payer en ligne, la date est fixée au 21 octobre, minuit. "Le prélèvement sera effectué sur votre compte bancaire à compter du 26 octobre. Vous êtes informé de la date de prélèvement lors de l'enregistrement de votre ordre de paiement", précisent les impôts. Pour ceux ayant opté pour une mensualisation de la taxe foncière, cette dernière est prélevée de janvier à octobre. 

6 décembre

Si vous vous rendez compte d'une erreur dans votre déclaration d'impôts, pas de panique. En ligne, vous avez la possibilité de la corriger jusqu'au 6 décembre prochain. Attention toutefois, certaines informations ne peuvent pas être modifiées via le service de correction en ligne. "Vous ne pouvez pas : signaler un changement de situation de famille (mariage, pacs, rupture de pacs, divorce, décès), faire la mise à jour de l'état civil, modifier la désignation d'un tiers de confiance, signaler un changement d'adresse, ajouter ou modifier l'adresse de l'étudiant", détaille le site impots.gouv.fr.

Si vous avez dépassé la date limite, ou que les informations en question ne peuvent être modifiées en ligne, vous pouvez adresser un message via l'espace particulier, dans l'onglet "Je signale une erreur sur le calcul de mon impôt".


F.R

Tout
TF1 Info