Face à l'inflation, Airbus verse une prime de 1500 euros à ses salariés

S.M avec AFP
Publié le 25 octobre 2022 à 7h28, mis à jour le 25 octobre 2022 à 8h40

Source : JT 20h Semaine

Le géant européen de l'aviation va verser une prime "exceptionnelle" à l'immense majorité de ses salariés.
Dans les principaux pays fondateurs d'Airbus (dont la France), ils recevront 1500 euros ou livres brut "avant la fin de l'année".
Une mesure pour faire face à la flambée des prix.

L'immense majorité des salariés du géant de l'aviation sont concernés par ce coup de pouce. Face à la flambée de l'inflation, Airbus va verser une prime "exceptionnelle" à ses salariés dans le monde entier, selon un message du comité exécutif du groupe européen aux employés. 

Elle sera versée "avant la fin de l'année 2022 à l’ensemble des employés Airbus jusqu'au niveau Senior Manager inclus", détaille le comité. Cette prime s'élèvera à 1.500 euros ou livres brut "par employé dans les quatre pays fondateurs (Royaume-Uni, Allemagne, France, Espagne)", ajoute l'entreprise. Dans les autres pays, la prime sera calculée en fonction du "salaire de base moyen local" pour "refléter la décision appliquée aux quatre pays fondateurs", explique Airbus.

"Contribuer au pouvoir d'achat"

Le groupe employait, fin 2021, plus de 126.000 personnes dans le monde, dont 46.000 en France, 43.000 en Allemagne, 12.000 en Espagne et plus de 9000 au Royaume-Uni. Le géant européen a prévu d'embaucher au moins 6000 personnes dans le monde en 2022. Les alternants bénéficieront également de la mesure.

"La volatilité, l'incertitude, la complexité, l'ambiguïté qui caractérisent notre environnement ont encore été renforcées au cours des derniers mois par la crise de l'énergie et l'inflation", rappelle l'entreprise, pour qui l'octroi de cette prime vise à "contribuer à la fois au maintien d'un état d'esprit engagé et du pouvoir d'achat de chacune et chacun". 

En France, les négociations salariales conclues en début d'année prévoient une augmentation, applicable le 1er juillet, de salaire de 6,8% sur deux ans, assortie d'une clause de revoyure début 2023.


S.M avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info