Après la CGT et FO, c'est au tour de la FSU de boycotter la deuxième journée de la conférence sociale. Cette réunion qui avait l'ambition de devenir un modèle en matière de dialogue social a tourné au dialogue de sourds. Manuel Valls a déclaré qu'il "ne fallait pas accorder de portée excessive" à ces départs.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info