L'info passée au crible

Le laboratoire Pfizer se fait-il des dizaines de dollars de marge par vaccin ?

Felicia Sideris
Publié le 2 juin 2021 à 14h56, mis à jour le 4 juin 2021 à 16h32
JT Perso

Source : TF1 Info

PROFITS - Le député LFI François Ruffin a assuré ce mardi que le laboratoire Pfizer se faisait plusieurs dollars de marge par dose de vaccin produite. Des chiffres qui s'appuient sur une étude sérieuse, mais qui méritent explications.

Depuis plusieurs semaines, des personnalités publiques et politiques appellent à lever les brevets sur les vaccins. Parmi elles, l'élu de la France Insoumise François Ruffin. Pour arguer que ces entreprises doivent renoncer à leurs droits de propriété intellectuelle, le député a assuré ce mardi 1er avril que le laboratoire Pfizer se faisait des marges colossales par dose de vaccin produite.

Selon lui, un vaccin à ARNmessager coûterait ainsi "entre 60 cents et 2 dollars", alors que l'entreprise américaine "nous le vend à 19,50 euros". Qu'en est-il réellement ? 

Un prix auquel s'ajoute une multitude de coûts

Pour prouver que "Big Pharma" se "gave", l'élu de gauche s'appuie sur une étude de l'Imperial College London. Menée par une équipe de quatre chercheurs et ingénieurs de cette prestigieuse université britannique, elle a été publiée en décembre dernier. Les chercheurs expliquent effectivement, comme le montre le tableau ci-dessous, que la production d'une dose de vaccin utilisant la technologie à ARNmessager coûte entre 0,61 dollar et 2,02 dollars.

Une étude de l'Imperial College London publiée en décembre 2020 estime que la production d'une dose de vaccin à ARNm coûte entre 2,02 dollars et 0,61 dollar - MDPI

Seulement, cette étude possède plusieurs biais. Premièrement, les calculs sont basés sur une production de huit milliards de doses par an. On en est loin. La production du laboratoire américain, c'est deux milliards et demi de doses en 2021. Trois milliards prévues en 2022. Autre biais, celui-ci pointé par les chercheurs eux-mêmes, le prix présenté "n'est qu'une fraction du prix de vente du vaccin". L'équipe londonienne relève ainsi qu'il est "important de noter" qu'il faut additionner à ce prix de production des "coûts de conditionnement, de distribution, les dépenses de marketing, une marge de profit et les coûts de Recherche et développement". Des surcoûts loin d'être insignifiants. À titre d'exemple, la recherche pour le vaccin contre le coronavirus a coûté 748 millions de dollars à Pfizer. 

Les bénéfices du laboratoire présentés par François Ruffin sont donc surestimés. Le laboratoire américain ne se fait pas près de 90% de marge. Lui avance plutôt une marge avant imposition de "25 % à 30 % du prix". Un chiffre qui serait, au contraire, sous-estimé. Le prix de la dose n'a cessé d'augmenter en un an pour les pays les plus développés. Il est passé de 12 euros fin 2020 à 19,5 euros aujourd'hui.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info