Livret A, LDDS, Livret d'épargne populaire... Voici combien ils vont vous rapporter en 2024

Publié le 29 décembre 2023 à 16h47, mis à jour le 30 décembre 2023 à 9h00

Source : JT 20h Semaine

Vous avez mis de l'argent de côté ? En 2024, vos livrets vont encore travailler pour vous.
Livret A, LDDS, Livret d'épargne populaire... Voici combien votre épargne va vous rapporter.

Cela fait peut-être partie de vos résolutions au moment de terminer l'année 2023 : économiser. Chaque année, les Français en ayant la possibilité scrutent les taux afin de faire au mieux fructifier leur argent en épargnant. Pour cela, plusieurs livrets sont privilégiés par la population, car ils sont garantis par l'État et totalement liquides (chacun peut décider de retirer à tout moment une partie de son argent placé) : le Livret A, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) et le Livret d'épargne populaire (LEP). Combien rapporteront-ils en 2024 ?

Le Livret A

C'est le livret préféré des Français (plus de 80% en détiennent)... même si sa rémunération est inférieure à l'inflation. D'après les dernières données de l'Insee, les prix à la consommation ont augmenté en moyenne de 3,5% lors des 12 derniers mois. Le Livret A, lui, propose un taux de 3%, et ce jusqu'en 2025. Habituellement recalculé tous les six mois (à la baisse lorsque l'inflation reflue), il ne bougera pas jusqu'en février 2025, au plus tôt. Une annonce effectuée en juillet dernier par le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, au 13H de TF1.

Dès lors, vous pouvez connaître avec certitude la somme que vous empocherez lors des douze prochains mois. Si vous déposez 100 euros avant le 1ᵉʳ janvier, avec un taux à 3%, ils vous rapporteront logiquement trois euros le 31 décembre 2024, si vous n'y touchez pas entre-temps. Fin 2020, les Français disposant d'un Livret A y détenaient en moyenne 5500 euros, selon la Banque de France. Une telle somme vous créditera de 165 euros d'intérêts dans un an. Le plafond (hors intérêts), fixé à 22.950 euros, vous permet, lui, de gagner près de 689 euros.

Ce que va vous rapporter votre Livret A :

- 1000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 30 euros récoltés au 31 décembre 2024

- 5000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 150 euros récoltés au 31 décembre 2024

- 15.000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 450 euros récoltés au 31 décembre 2024

- 22.950 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 688,5 euros récoltés au 31 décembre 2024.

Le LDDS

Les calculs sont sensiblement les mêmes pour le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), héritier du LDD étendu au financement de l'économie sociale et solidaire. Jumeau du Livret A, il est également garanti par l'État et exonéré d'impôts et de prélèvements sociaux. Seul changement notable : son plafond est abaissé à 12.000 euros, hors intérêts capitalisés, soit près de deux fois moins que le Livret A.

Ce que va vous rapporter votre LDDS :

- 1000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 30 euros récoltés au 31 décembre 2024

- 5000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 150 euros récoltés au 31 décembre 2024

- 12.000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 360 euros récoltés au 31 décembre 2024.

Le LEP

Un seul livret propose une rémunération supérieure à l'inflation : le Livret d'épargne populaire (LEP). Son taux est de 6% - mais peut évoluer deux fois par an -, sans impôts ni prélèvements sociaux, ce qui a séduit les Français, puisque près de 19 milliards d'euros y ont été engrangés depuis janvier. Son plafond est fixé à 10.000 euros, depuis son relèvement au mois d'octobre (il était auparavant de 7700). Toutefois, tout le monde ne peut pas en ouvrir : il est réservé aux plus modestes. Votre éligibilité dépend de votre revenu fiscal de référence.

Ce que va vous rapporter votre LEP... si le taux n'évolue pas :

- 1000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 60 euros récoltés au 31 décembre 2024

- 5000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 300 euros récoltés au 31 décembre 2024

- 10.000 euros placés avant le 1ᵉʳ janvier : 600 euros récoltés au 31 décembre 2024.

D'autres livrets sont également disponibles, à l'instar du plan d'épargne logement (PEL). Ceux signés à partir du début de l'année prochaine auront un taux de 2,25% (contre 2% actuellement), d'après un avis publié mi-décembre au Journal officiel.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info