"Pandora Papers" : Bercy à la recherche de potentiels fraudeurs chez les résidents fiscaux français

La rédaction de LCI
Publié le 5 octobre 2021 à 17h16
Bruno Le Maire a annoncé le renforcement des aides économiques aux entreprises en difficulté

Bruno Le Maire a annoncé le renforcement des aides économiques aux entreprises en difficulté

Source : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

ENQUÊTE - Après les révélations des "Pandora Papers", le ministère de l'Économie épluche ses dossiers pour vérifier si des résidents français y figurent et ont fraudé le fisc.

Bercy mène actuellement des vérifications au sujet de la présence ou non de résidents fiscaux français parmi les personnes épinglées dans les "Pandora Papers". Cette vaste enquête du consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), qui s'appuie sur près de 12 millions de documents provenant de 14 sociétés de services financiers, révèle depuis dimanche 3 octobre les activités de plus de 29.000 sociétés offshore. 

600 Français...mais pas forcément résidents français

"Nous ne pouvons pas confirmer pour le moment la présence de résidents fiscaux" français, a indiqué le ministre Bruno Le Maire ce mardi 5 octobre à l'AFP. Qui a encore assuré sur Twitter avoir demandé à la Direction générale des Finances publiques de mener ces investigations et que "si des résidents fiscaux français devaient être impliqués, la DGFiP, en lien avec la justice, engagerait, sans délai, les démarches fiscales et pénales qui s'imposent".

Selon les informations du Monde, pas moins de 600 Français figurent dans les documents épluchés par l'ICIJ, mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils sont résidents fiscaux en France. À l'instar de Dominique Strauss-Kahn, cité comme l'utilisateur de ces sociétés mis au jour par les "Pandora Papers" et qui s'affiche comme étant résident marocain depuis 2013. 

Lire aussi

Parmi les personnes épinglées dans les "Pandora Papers", les noms de dirigeants actuels sont cités, comme le roi de Jordanie et ses 36 sociétés fictives créées entre 1995 et 2017 ou encore le Premier ministre tchèque Andrej Babis qui aurait acquis par le moyen d'une société écran un château près de Cannes.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info