Pénurie de carburants : de nombreuses professions en difficulté

Pénurie de carburants : les agences de location de voiture obligées de réduire leur flotte

par Aurélie LOEK
Publié le 14 octobre 2022 à 13h04
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La pénurie de carburants dans au moins 30% des stations essence françaises impacte de nombreux secteurs économiques.
Parmi les professionnels touchés, les agences de location de courte durée qui n'arrivent pas à faire le plein des voitures louées.
Mais la demande de voitures électriques explose.

"J'ai plein de voitures, mais pas de carburants". La pénurie liée à la grève pour une hausse des salaires qui paralyse la plupart des raffineries françaises impacte de nombreux secteurs d'activités, et parmi eux, les agences de location de voiture. Face à la longue file de véhicules devant les stations-service qui vendent encore de l'essence, certains clients préfèrent leur rendre la voiture le réservoir vide, quitte à payer des frais supplémentaires.

Retards et plannings de location bouleversés

Des difficultés dont a fait part Asma, responsable d'une agence de location de véhicules, jeudi 13 octobre sur LCI : "Une partie de mon parc est pratiquement à vide parce que les clients n'arrivent pas à remettre du carburant, et là, je me retrouve un petit peu coincé", a-t-elle expliqué à la chaîne.

Par conséquent, c'est elle qui s'est rendue tôt à la station-service afin de remplir le réservoir de ses voitures de location. "Là, si je ne fais pas le plein pour mes clients, il n'y a pas d'argent qui rentre, donc on essaye d'anticiper, on se lève un petit peu plus tôt le matin pour trouver des solutions", a-t-elle ajouté.

Pénurie d'essence : Asma, responsable d'une agence de location de voitures témoigne de ses difficultésSource : TF1 Info

Au sein d'une agence de location ADA, à Paris, même constat. Si une hausse ou une baisse de la demande n'est pas constatée, une partie du parc de location courte durée est immobilisée. "On ne peut pas se permettre d'envoyer du personnel faire une ou deux heures de queue", souligne-t-on auprès de TF1info. 

Sur une centaine de véhicules, une dizaine a dû être retirée de la circulation. Si pour le moment, l'agence fait savoir qu'elle peut encore répondre à la demande de ses clients, rien n'a été prévu au cas où la situation perdurerait. "On reste optimiste pour le moment, on verra comment ça évolue."

Lire aussi

Les agences constatent également que les voitures sont souvent rendues plus tard, entrainant des changements dans les plannings de location. Mais face au manque de carburants, certains professionnels de ce secteur en profitent aussi. Jules Warembourg, qui loue principalement au sein de sa société lilloise VOLT, des voitures électriques et hybrides, a vu la demande de location exploser. 

"On bénéficie beaucoup de la pénurie d'essence, on l'a vraiment constaté ces dernières semaines", se félicite-t-il auprès de TF1info. D'autant qu'en plus de ne pas manquer d'électricité, les clients n'ont pas besoin de se préoccuper de la recharge de la voiture après utilisation, l'entreprise s'occupe de tout.


Aurélie LOEK

Tout
TF1 Info