Pénurie de semi-conducteurs : l'usine Stellantis de Rennes à l'arrêt jusqu'au 1er juillet

M.G avec AFP
Publié le 22 juin 2022 à 16h13
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La direction de Stellantis a annoncé, mercredi, la mise à l'arrêt de l'usine de Rennes-La Janais jusqu'au 1er juillet prochain.
Cette décision a été prise en raison de la pénurie de semi-conducteurs qui frappe actuellement le secteur automobile.

Un énorme coup dur pour quelque 2000 employés. Face à la pénurie des semi-conducteurs, la production de l'usine Stellantis de Rennes-La Janais va être arrêtée ce mercredi 22 juin au soir, jusqu'au 1er juillet prochain. "On arrête ce soir jusqu’au 1er juillet inclus en raison de la crise des semi-conducteurs. Depuis début avril, on arrivait à s’en sortir et à travailler plein pot", a indiqué le service de communication de la manufacture. "On s’adapte : c’est un phénomène qui est indépendant de notre volonté et auquel on ne peut malheureusement pas faire grand-chose. On a une coupure franche et on reprendra", a-t-il ajouté. 

Une décision "malheureusement prévisible"

Pendant cette fermeture, un dispositif de formation va être mis en place. Il doit permettre "de monter les gens en compétence, de ne pas les laisser sans activité avec des pertes de salaires", souligne la firme. 

De son côté, la CFDT fustige une décision "malheureusement prévisible", d'autant plus que "l'usine de Sochaux est à l'arrêt depuis une semaine". "Alors même que le nouveau C5 Aircross rencontre un succès commercial et que sa production est prioritaire pour le groupe, le site se voit contraint d’arrêter la production en raison d’un manque de pièces, notamment sur les autoradios", se désole encore le premier syndicat du site. 

Situé près de Rennes, le site de La Janais, construit en 1961, s'étend sur 138 hectares et est l'une des principales usines françaises du groupe.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info