Le 20h

VIDÉO - Métiers en tension : comment marche le nouveau "vivier" de chômeurs de Pôle emploi ?

TF1 | Reportage Thomas Jarrion, Alix Ponsar
Publié le 27 octobre 2022 à 10h26
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité stagne à 3,16 millions mais de nombreuses entreprises ne trouvent pas de salariés.
Pôle emploi propose désormais dans chaque agence un vivier de candidats dans les secteurs en tension.
Dans le Nord, par exemple, le nouveau système séduit les patrons.

En moins de trois mois, Caroline est passée de l'inscription à Pôle emploi à la signature d'un CDI dans la restauration. L'établissement est en cours de construction et ouvrira début janvier : "Je suis ravie que tout aille vite et de reprendre le chemin du travail", se réjouit-elle dans le reportage du 20H de TF1 en tête d'article. 

 Si cela a été rapide, c'est parce qu'elle a montré assez de motivation pour être sélectionnée par son agence Pôle emploi. Elle a intégré un vivier de 150 personnes pouvant répondre immédiatement aux besoins de certaines entreprises. Ce nouveau dispositif est approuvé par son futur patron. 

23 métiers ayant du mal à recruter

"Avant l'opération avec Pôle emploi, j'ai mis des annonces en ligne sur plein de sites. Un vendredi matin, j'ai organisé une session avec douze candidats : neuf ne sont pas venus et ne m'ont jamais prévenu", déplore Maxime Nicolas, directeur d'exploitation du restaurant Aux enfants terribles, à Marquette-Lez-Lille, dans le Nord. "Là, avec les candidats Pôle emploi, on nous annonce 20 présents à la session : les 20 sont présents", apprécie-t-il. Et il en a recruté douze parmi lesquels on compte des habitués de la restauration, comme Caroline, mais aussi des jeunes sans expérience. Ils bénéficieront des quatre semaines de formation en entreprise prévues. 

Lire aussi

Pour constituer son vivier, Pôle emploi a identifié les compétences minimales requises pour les 23 métiers qui ont le plus de mal à recruter : transport, santé, hôtellerie, restauration notamment. Intégrer le vivier se fait sur la base du volontariat. Il n'y a pas de prime pour faire partie, pas de sanction en cas de refus. À la fin de l'année, si le dispositif fait ses preuves, il sera généralisé dans toutes les agences.


TF1 | Reportage Thomas Jarrion, Alix Ponsar

Tout
TF1 Info