Le 20h

SNCF : comment pourrait fonctionner le paiement en plusieurs fois des billets ?

La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Thomas Jarrion, Vincent Abellaneda
Publié le 15 février 2022 à 10h04
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

La SNCF planche sur la possibilité de payer en plusieurs fois ses billets de train.
Son partenaire financier pourrait être annoncé dans les prochaines semaines.
Une solution qui serait proposée pour des réservations de groupe ou de famille.

Le train pourrait-il être préféré à la voiture ou au train ? C'est en tout cas ce que tente de favoriser la SNCF. L’entreprise ferroviaire est en train de travailler sur une solution permettant de payer en plusieurs fois ses billets. Une possibilité qui intéresserait cette retraitée, interrogée dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article, et qui a l’habitude de voyager en train. "Je pense que ce n’est pas une mauvaise idée. Payer en plusieurs fois, ça permettrait peut-être de voyager plus souvent", avance-t-elle. 

La mesure séduit aussi les plus modestes. "Ça fait quand même la différence quand on doit sortir 200 euros d’un coup ou sortir 50 euros par mois sur quatre mois par exemple", souligne une jeune femme. 

Certaines règles s'imposent

Selon la SNCF, cette offre serait proposée "pour les montants les plus importants, par exemple lors d’une réservation pour une famille ou un groupe". Mais dans le détail, l’entreprise va devoir se plier à certaines règles. Ainsi, les paiements ne pourront pas s’étaler au-delà de trois mois. 

De plus, certaines entreprises choisissent de faire payer des frais supplémentaires. "En tout état de cause, la réglementation en France, c’est que les frais doivent être négligeables, c’est-à-dire que c’est un petit pourcentage, de l’ordre de 1% pour les paiements en trois fois, et de 2% pour les paiements en quatre fois, au maximum", explique Marc Lanvin, directeur général adjoint de Floa Bank, leader du marché.

Lire aussi

Les concurrents du train ont déjà adopté cette pratique depuis plusieurs années. C’est le cas d’Air France sur certaines destinations. C’est aussi le cas de plusieurs comparateurs de vols et de la majorité des voyagistes en ligne. Chez Lidl Voyages, il est même possible d'étaler les paiements dès 100 euros d’achat et cette possibilité offre des bénéfices pour l’entreprise. 

"Au global, un dossier moyen, c’est à peu près 1500 euros. Quand un client paie en plusieurs fois, ça monte à 2100 euros. On peut imaginer qu’il va se faire plus plaisir, qu’il va peut-être rester plus longtemps, prendre des prestations supérieures", estime sa fondatrice, Mélanie Lemarchand. Or, pour cette marque lancée en 2018, les paiements différés représentent aujourd’hui 25% des achats.


La rédaction de TF1info | Reportage vidéo Thomas Jarrion, Vincent Abellaneda

Tout
TF1 Info