Votre pouvoir d'achat

Pouvoir d'achat : avec la hausse du Smic, davantage de salariés concernés par la "prime Macron"

FS
Publié le 29 octobre 2021 à 16h46
Pouvoir d'achat : avec la hausse du Smic, davantage de salariés concernés par la "prime Macron"

Source : iStock

RELANCE - Introduite en 2019, la "prime Macron" est conditionnée à un plafond de ressources situé à trois fois le Smic. Avec l'augmentation de celui-ci, plus de salariés sont éligibles à ce versement patronal net d'impôt.

La "prime exceptionnelle de pouvoir d'achat", plus souvent désignée par le nom de "prime Macron" ou par l'acronyme "Pepa", a été introduite dans la "loi portant mesures d'urgence économiques et sociales", votée fin 2018 en réponse au mouvement des Gilets jaunes. Versée pour la première fois en 2019, elle a été reconduite les deux années suivantes. Réservée aux salariés gagnant moins de trois fois le Smic, elle concernera donc plus de bénéficiaires avec l'augmentation de celui-ci le 1er octobre dernier.

Depuis cette date, avec l'augmentation du Smic de 2,2%, ce sont donc les salariés qui gagnent un maximum de 4768,41 euros net qui pourront prétendre à ce versement, contre 4631,74 euros auparavant. Les revenus doivent être inférieurs à ces plafonds sur les douze mois précédant l'attribution de la prime.

Versée au plus tard le 31 mars

La "Pepa" est exonérée d'impôt, de cotisations ou de contributions sociales, si elle est inférieure à 1000 euros. Entre 1000 et 2000 euros, le maximum autorisé, elle est conditionnée à la signature d'un accord d'intéressement entre l'entreprise et ses salariés. Les "travailleurs de seconde ligne" peuvent aussi bénéficier de cette exception, à la condition qu'une revalorisation de leur métier soit engagée au sein de l'entreprise.

Comment réduire les frais des crédits, assurances et abonnements ?Source : JT 20h Semaine
JT Perso
Lire aussi

La "prime Macron" 2021, qui reste facultative pour les employeurs, devra être versée au plus tard le 31 mars 2022. 4,8 millions de salariés avaient bénéficié de cette prime en 2019, pour une moyenne par salarié d'un peu plus de 400 euros. 


FS

Tout
TF1 Info