À chaque début de mois son lot de changement. Ce mois-ci, quelques évolutions réglementaires peuvent modifier votre quotidien.
À retenir une nouvelle augmentation du prix du gaz, des conditions assouplies pour obtenir MaPrimeRénov', et une participation demandée pour profiter du compte personnel de formation.

Si la fraîcheur, voire le froid, fait de la résistance dans certaines régions, le mois de mai est bel et bien le mois du plein printemps. Côté porte-monnaie, quelques changements vont vous obliger à mettre la main à la poche. Tour d’horizon de ce qui change à partir du 1ᵉʳ mai.

Prix repère du gaz à la hausse

Établi par la commission de régulation de l'énergie (CRE) pour servir d'indicateur depuis la fin du tarif réglementé, le prix repère du gaz connaît une augmentation de 1,4 % TTC. "Cette hausse s'explique par une légère augmentation des prix de marché de gros de gaz naturel, qui étaient en baisse depuis la fin de l'année 2023", a expliqué la CRE. Beaucoup de fournisseurs devraient répercuter la hausse sur les factures.

Après les franchises, la participation forfaitaire santé revue à la hausse

Après le doublement des franchises médicales entré en vigueur fin mars, au tour de la participation forfaitaire de connaître une augmentation. Cette somme à votre charge, automatiquement déduite des remboursements, grimpe à deux euros pour chaque consultation médicale, analyse biologique, ou examen de radiologie dès le 15 mai.

Les participations forfaitaires versées par an et par personne ne pourront pas dépasser une limite de 50 euros. Les autorités fixent également un plafond de 4 euros par jour et par médecin.

Les mineurs, les femmes bénéficiant de l'assurance maternité et les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire sont exclus de toute franchise.

Conditions assouplies pour certaines aides MaPrimeRénov'

Un recours aux aides de rénovation énergétique en forte baisse. Face à ce constat, le gouvernement assouplit les conditions pour obtenir MaPrimeRénov' à partir du 15 mai et jusqu'au 1ᵉʳ janvier 2025. Si vous êtes propriétaire d’une passoire énergétique et que vous voulez réaliser des travaux, vous n’aurez plus besoin de fournir un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour accéder aux aides du parcours par geste. Vous pourrez également ne réaliser qu’un seul geste (changer vos fenêtres, isoler vos combles, changer de moyen de chauffage, etc.)

Les ménages en processus d’achat d’un logement et qui cherchent à anticiper la demande d'aide peuvent désormais fournir un compromis de vente lors du dépôt de leur dossier MaPrimeRénov'.

Et aussi

Impôts 2024 : dates limites pour déposer sa déclaration de revenus 2023, le 23 mai pour les foyers non-résidents et ceux qui vivent dans les départements 1 à 19, tandis que pour les départements 20 à 54 (ainsi que la Corse), il s’agit du 30 mai.

Bourses étudiantes : vous avez jusqu'au 31 mai pour constituer et déposer votre dossier social étudiant afin d'obtenir une bourse au logement.

Élections européennes : pour voter le 9 juin, il faut s’inscrire sur les listes électorales. Vous avez jusqu’au 1ᵉʳ mai pour vous inscrire en ligne et jusqu’au 3 mai en passant par votre mairie.

Une participation pour utiliser son compte personnel de formation : vous devez désormais verser une participation forfaitaire de 100 euros pour payer une formation en utilisant son CPF. Deux exceptions : les demandeurs d'emploi et les salariés pour lesquels l'employeur participe au règlement de la formation.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info