Promotions non alimentaires, franchises médicales, pensions de retraite… Ce qui change à partir du 1ᵉʳ mars

Publié le 29 février 2024 à 7h30

Source : JT 20h Semaine

À partir de ce 1ᵉʳ mars, quelques évolutions pourraient directement affecter votre quotidien.
À retenir, une augmentation des franchises en pharmacie et l’interdiction de certaines promotions dans les rayons des supermarchés.

Après un mois de février plutôt calme, mars apporte son lot de changements réglementaires. Au programme, quelques dépenses supplémentaires. Florilège de ce qui vous attend.

Fin de grosses promotions en rayon

Ce premier mars, la loi Descrozaille entre en vigueur. Elle vise à corriger le déséquilibre des relations commerciales entre fournisseurs et distributeurs. Plus de prix cassés sur de nombreux produits du quotidien en supermarché. Les promotions sur les produits non alimentaires à l’image de l'hygiène, l'entretien ou la parfumerie ne peuvent plus dépasser 34 %

Doublement des franchises médicales

Dès le 31 mars, les franchises médicales doublent. Elles s’élèvent à 1 euro sur les boîtes de médicament (ou toute autre unité de conditionnement, comme un flacon). Même tarif pour les actes effectués par un auxiliaire médical (infirmier, orthophoniste, pédicure-podologue…). S’agissant d’un transport sanitaire, il faut s’acquitter de 4 euros contre deux jusqu’à présent.

En revanche, la franchise médicale ne concerne pas certains soins hospitaliers : les actes paramédicaux pratiqués et les médicaments prescrits lors d’une hospitalisation ou les transports d’urgence.

Modification des pensions de retraite

Les pensions de la retraite complémentaire Agirc-Arrco évoluent dès ce 1ᵉʳ mars. Le taux de la Contribution sociale généralisée (CSG) varie en fonction de votre revenu fiscal de référence. Certains d’entre vous en êtes exonéré, d’autres sont prélevés d’un taux de 3,8 %, de 6,6 % ou de 8,3 %. Or, en 2024, les seuils de revenu fiscal de référence ont progressé de 5,3 %. Résultat, certains retraités ont changé de tranche de CSG.

Ce changement intervient sur le bulletin de retraite du mois de mars :

- Si votre taux a augmenté, vous subirez une régularisation à la baisse du paiement de votre retraite de mars.

- Si votre taux a baissé, vous recevrez un virement correspondant au remboursement des cotisations sociales prélevées en trop sur vos retraites de janvier et février.

Et aussi...

- Chèque énergie 2023 : si vous faites partie des 5,6 millions de ménages titulaires d’un chèque énergie 2023, vous avez jusqu’au 31 mars 2024 pour le dépenser.

- Simplification du passage du permis de conduire automatique au manuel : à partir du 1ᵉʳ mars, les titulaires du permis de conduire "boîte automatique" peuvent bénéficier d’une formation "boîte manuelle" sans délais. Jusqu’à présent, il fallait attendre trois mois après l’obtention du permis de conduire boîte automatique. Objectif, encourager les jeunes à passer leur permis de conduire sur un véhicule équipé d’une boîte automatique.

- Hausse du prix de certains tabacs : un arrêté publié au Journal Officiel fixe la hausse des tarifs de 50 à 75 centimes selon les paquets. 

- Passage à l'heure d'été : le dimanche 31 mars, à 2 h du matin, il sera déjà 3 h. Si nous perdons une heure de sommeil, nous gagnons une heure sur le coucher du soleil dès le lendemain.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info