La bataille des retraites est lancée

Réforme des retraites : 45, 50, 60 ans... à quel moment devient-on un "senior" au travail ?

par Aurélie LOEK
Publié le 23 janvier 2023 à 18h12
JT Perso

Source : JT 20h WE

Dans le cadre de la réforme des retraites, le gouvernement a annoncé vouloir mettre en place plusieurs mesures pour faciliter l'emploi des seniors.
Mais selon les dispositifs et les entreprises, le seuil d'âge diffère pour désigner un travailleur senior.
Retour sur les différentes définitions.

Être senior, c'est surtout une affaire de perception. Car selon les salariés et les entreprises, le seuil à partir duquel on désigne un travailleur "senior" n'est pas le même. Alors que le gouvernement a annoncé plusieurs mesures, dont un "index senior", pour faciliter l'emploi de ce public, retour sur les différents critères utilisés pour désigner un senior.

Qui est senior ?

Il n'existe aucune définition officielle du terme "senior". Dans le Code du travail, il est simplement précisé que nul ne peut licencier un salarié en raison "de son âge". Du côté du ministre du Travail, qui se base sur la définition de l'Insee, les seniors correspondent à la tranche d'âge 55-64 ans. Mais au niveau des aides, des dispositifs qui s'adressent spécifiquement aux seniors peuvent débuter à des âges différents. 

Ainsi, le CDD senior est ouvert aux salariés de plus de 57 ans. A contrario, l'aide de l'État pour l'embauche d'un senior en contrat de professionnalisation est disponible dès 45 ans. Ce seuil est d'ailleurs celui qui est principalement utilisé dans le monde du travail pour définir un senior. C'est à cet âge qu'est généralement fixé l'entretien de mi-carrière, aussi appelé "entretien senior", qui ouvre la seconde moitié de la vie professionnelle du salarié.

Selon l'Accord national interprofessionnel datant de 2003 et son avenant de 2005, cet entretien, qui a été rendu depuis obligatoire, est "destiné à faire le point avec son responsable hiérarchique, au regard de l'évolution des métiers et des perspectives d'emplois dans l'entreprise, sur ses compétences, ses besoins de formation, sa situation et son évolution professionnelle". Cet entretien est aussi censé être l’occasion d’inciter chacun à faire le point sur ses droits ouverts à la retraite.

Lire aussi

Au-delà des textes, la perception de qui est senior ou non dans les entreprises diverge. Selon une étude de l'Ipsos réalisée pour l'association "A compétence Égale" et publiée en septembre dernier, l'âge moyen autour duquel les candidats qui postulent pour une entreprise considèrent qu'on est senior est fixé à 52,7 années. Pour les recruteurs, cet âge moyen est fixé à 49,6 ans. Mais pour définir si quelqu'un est senior ou pas, le nombre d'années d'expériences peut aussi entrer en compte. 

Ainsi, selon cette étude, sur un même poste ou un même secteur, les recruteurs considèrent qu'on est senior à partir de 16 années d'expériences professionnelles. Pour les candidats, le seuil est plutôt à partir de 18,5 années. Concernant le prochain "index senior" du gouvernement, les critères de définition n'ont pas encore été annoncées. Le ministre du Travail a précisé qu'ils seraient déterminés "plus tard", par décret.


Aurélie LOEK

Tout
TF1 Info