Transports : appel à la grève les 3 et 4 juillet chez Ouigo

Maxence GEVIN avec AFP
Publié le 22 juin 2021 à 16h23
ILLUSTRATION

ILLUSTRATION

Source : Denis Charlet / AFP

REVENDICATIONS - L'Unsa-Ferroviaire, la CFDT-Cheminots et SUD-Rail ont appelé lundi les salariés de Ouigo à faire grève le week-end du 3 et 4 juillet pour protester contre des "conditions de travail dégradées" et demander plus de "reconnaissance".

Avis de grève chez Ouigo. Plusieurs organisations syndicales ont invité lundi 21 juin les salariés de la filiale de la SNCF à faire grève le week-end du 3 et 4 juillet. L'Unsa-Ferroviaire, la CFDT-Cheminots et SUD-Rail fustigent des "conditions de travail dégradées" et des problèmes de "perte de rémunération liée aux éléments variables de solde". Une série de problématiques autour des pauses et de la restauration sont également sur le tapis. "C'est un mécontentement général", assène Nathalie Wetzel, secrétaire fédérale de l'Unsa-Ferroviaire.

Avec cette grève lors du premier week-end de départs estivaux, les manifestants espèrent obtenir davantage de "reconnaissance". Une "gratification exceptionnelle" pour reconnaitre l'engagement des salariés pendant la pandémie est également exigée. 

Parallèlement, l'Unsa-Ferroviaire, SUD-Rail et la CFDT-Cheminots dénoncent, dans leur communiqué commun, la "grève fourre-tout" du 1er juillet initiée par la CGT-Cheminots. Cette dernière réclame à la direction de la SNCF une hausse générale des salaires, des embauches et de "réelles négociations pour un statut social de haut niveau". "La CGT a choisi sa journée nationale d'action, mais les personnels de Ouigo préféraient exprimer leur mécontentement lors d'un week-end", a précisé Nathalie Wetzel.


Maxence GEVIN avec AFP

Tout
TF1 Info