REPORTAGE - A cause de la crise, entre 100 000 et 140 000 professionnels de la restauration ont changé de métier. À la veille de la reprise, des patrons de restaurants se retrouvent sans personnel suffisant.

On cherche encore des bras dans le restaurant de Florian Le Floch "Le sans souci". Avec la réouverture des terrasses prévue ce mercredi, deux personnes sont attendues en renfort en cuisine et deux autres au service. Pour l'heure, ils ont du mal à les trouver. L'établissement recherche un personnel avec une certaine expérience, capable de servir environ 120 couverts en terrasse. Mais cette main-d'œuvre se fait plus rare. Cette année, un dixième des employés de la restauration aurait changé de métier depuis le premier confinement.

Même défi dans cet autre restaurant. Trois à quatre salariés à trouver dans les prochains jours, car ici, c'est une nouveauté : la terrasse sera ouverte toute la journée. "On va essayer de privilégier le service en continu", explique Marie Siong, la directrice de "L'Alhambra". Seuls les espaces extérieurs pourront rouvrir ce mercredi alors ici, la gérante a poussé les murs. Si les équipes ne sont pas encore au complet, les patrons de ces deux établissements l'assurent, ils seront prêts pour accueillir les clients.

L'économie vous intéresse ? Alors, découvrez le podcast de l'émission "Lenglet Déchiffre"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER

Sur SPOTIFY

Lenglet déchiffre donne la parole aux grands patrons, économistes ou intellectuels. Ils livrent leur vision de l’actu éco et répondent aux questions économiques du moment.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info