Le 20h

Camaïeu en liquidation judiciaire : la fin d'un modèle ?

TF1 | Reportage Ludovic Romanens, Marion Fiat, Bixente Hacala
Publié le 29 septembre 2022 à 9h09
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le tribunal de commerce de Lille a placé ce jeudi l'entreprise Camaïeu en liquidation judiciaire.
Conséquence, 2600 emplois vont être supprimés.
Mais pourquoi cette marque de prêt-à-porter très connue a-t-elle périclité ?

Les salariés n'en reviennent pas. Le tribunal de commerce de Lille a placé Camaïeu en liquidation judiciaire. Aucun plan de reprise n'était assez solide pour les juges. L'enseigne va fermer les portes de 514 magasins. "Toute une vie à la poubelle, 2700 personnes à la rue, on fait comment maintenant ? C'est lui qui va nous payer les loyers ? C'est lui qui va nourrir les familles ?", se demande une salariée abattue.

Trop cher et pas assez tendance ?

Depuis 38 ans, la marque proposait une gamme de vêtements de moyenne gamme, des t-shirts à 12,99 euros, des pulls et des chemisiers à 20 euros. Les clientes fidèles ne comprennent pas que cette marque disparaisse. "C'est regrettable parce que c'est une enseigne dans laquelle j'achète très souvent", confie l'une d'entre elles. 

Lire aussi

Camaïeu a accumulé 240 millions d'euros de dette, dont 70 millions pour des loyers impayés pendant la crise sanitaire. Mais depuis des années, c'est surtout la concurrence d'Internet qui avait fragilisé la marque. Selon certains, ses produits sont devenus trop chers mais plus assez dans la tendance. 

L'enseigne n'est en tout cas pas la seule marque dans la tourmente. Naf Naf a ainsi été placée en redressement judiciaire en 2020, Celio en procédure de sauvegarde la même année, tandis que Pimkie est en vente depuis cet été. Toutes ces marques en grande difficulté sont le symbole d'un prêt-à-porter de milieu de gamme qui trouve difficilement sa place.


TF1 | Reportage Ludovic Romanens, Marion Fiat, Bixente Hacala

Tout
TF1 Info