La flambée des prix de l'énergie

Carburants : nouveaux blocages des professionnels

TF1 | Reportage A. Vieira, A. Coulon
Publié le 21 mars 2022 à 13h01, mis à jour le 21 mars 2022 à 16h26
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Chez les transporteurs routiers, plusieurs organisations patronales saluent l'aide de 400 millions d'euros du gouvernement.
Mais pour les plus petites entreprises, c'est loin d'être suffisant, d'où les manifestations dans la Manche.

Ils se sont mobilisés dès 5h ce lundi matin. Chaque poids lourd doit interrompre son itinéraire, seuls les véhicules légers peuvent passer. "Tout le monde comprend le mouvement. La population est même plus ou moins avec nous", lance un manifestant. Ils sont plusieurs dizaines de patrons de la Manche à s'être rassemblés pour bloquer des points de passage. Il est impossible pour eux de continuer de travailler avec un prix de carburant aussi élevé.

Romain dirige une petite entreprise depuis quatre ans. Aujourd'hui, il ne voit plus comment payer ses onze salariés. "Si à terme, on n'a pas trouvé de rentabilité, on fermera. On n'attendra pas d'être sous l'eau", explique-t-il. La semaine dernière, l’État a annoncé une aide de 400 millions d'euros pour aider les transporteurs, mais les routiers demandent des mesures sur le long terme.

Une longue journée d'attente s'annonce pour les 400 chauffeurs bloqués, qui se montrent tout de même compréhensifs. "Je suis solidaire de leur mouvement, c'est tout à fait normal", lance l'un d'eux. Une délégation de patrons a rendez-vous cet après-midi avec le préfet du département. Ils espèrent tous pouvoir faire remonter leurs revendications au ministre des Transports.


TF1 | Reportage A. Vieira, A. Coulon

Tout
TF1 Info