Airbus a vendu 300 avions ces dernières 48 heures, notamment aux compagnies Qantas et Air France-KLM. Nous vous expliquons les raisons de cette santé éclatante de l'industrie aéronautique française.

C'est le plus grand contrat dans l'histoire de l'aviation australienne. La compagnie Qantas, fidèle client de Boeing, change de crèmerie avec une commande record de 134 Airbus. Du côté d'Air France-KLM, la commande est encore plus importante, 160 appareils notamment pour la filiale Transavia.

Après les 400 ventes enregistrées il y a un mois au salon de Dubaï, les dirigeants d'Airbus peuvent continuer de sourire. "Nous voyons nos clients aujourd'hui prêts à s'engager sur l'avenir. Effectivement, ces très grosses commandes sont pour nous la confirmation qu'Airbus est toujours là", Thierry Baril, vice-président exécutif des ressources humaines chez Airbus Blagnac.

Le défi désormais est de relancer une production presque divisée par deux par rapport à 2019. Pour ça, Airbus dépend de ses milliers de sous-traitants si fortement touchés par la crise, comme l'entreprise Aertec Group qui fabrique les rideaux et la moquette des avions. D'ici un an et demi, Airbus table sur 65 livraisons d'avions tous les mois. Tout cela grâce aux derniers nés de la flotte, l'A321 et l'A320neo.

TF1 | Reportage P. Gallaccio, M. Chaize, J. Cressens


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info