Votre pouvoir d'achat

Or, assurance-vie... Comment protéger son épargne face à l'inflation galopante ?

V.F | Reportage TF1 Pierre Corrieu, Alexandre Gaudin
Publié le 25 mars 2022 à 9h52
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

De nombreux Français veulent sécuriser leur épargne face à l'inflation.
Ils ont ainsi placé le mois dernier presque 3 milliards d'euros supplémentaires sur leur Livret A.
Mais d'autres placements, parfois plus avantageux, existent.

L'inflation n’est pas une bonne nouvelle pour les épargnants. Certains se sont rués sur leur Livret A, notamment depuis le doublement de son taux d'intérêt, passé de 0,5% à 1% le 1er février, avec une collecte de près de 3 milliards d'euros, un record. L'encours du Livret A est ainsi porté à 352,5 milliards d'euros, selon des données publiées mardi par la Caisse des dépôts. 

Mais est-ce le bon choix ? Car son taux, comme celui des autres livrets classiques, reste malgré tout inférieur à l'augmentation du coût de la vie, qui s'élève au moins à 4% en mars, selon les prévisions de l’Insee. Des passants, interrogés par TF1, justifient cette option par la souplesse qu'elle procure : "Quand on en a besoin, on peut le sortir très facilement, c'est uniquement pour ça", explique l'un d'eux dans la vidéo en tête de cet article. "C'est sûr que ce n'est pas le meilleur des placements", reconnaît un autre. 

Or, fonds d'investissement, cryptomonnaies...

De nombreux Français ont donc préféré aller voir ailleurs, en misant par exemple sur l'or. "On a un produit phare, c'est le lingot d'un kilo, aujourd'hui il s'échange aux alentours de 57.000 euros", témoigne Antoine Tahar, agent de change dans le 2ème arrondissement de Paris. Il a vu défiler trois fois plus de clients qu'habituellement depuis le début de la guerre en Ukraine. Et il y en a pour tous les budgets. "Pour le 20 grammes, c'est à peu près 1100 euros le lingot. Concernant le 5 grammes, on n'est pas loin de 400 euros", dit-il, ajoutant que "l'idée commune de toutes les personnes qui achètent de l'or, ce n'est pas pour gagner de l'argent, c'est davantage pour protéger leur épargne et la préserver de l'inflation". 

Car contrairement aux livrets classiques, le cours de l'or est bien supérieur à l'inflation : + 10% en un mois. De quoi donner des idées aux clients. "Mon assurance-vie, je la boucle, je récupère mon argent et je viens acheter de l'or", argumente une retraitée. 

Une décision toutefois un peu excessive, selon Karl Toussaint du Wast, conseiller en investissement, qui suggère plutôt de diversifier ses placements. "On ne peut pas faire d'un cas une généralité, mais pour cette cliente, je lui conseillerais plutôt de mettre 10% de son épargne dans l'or. Je compléterais ça de 5% dans un fonds investi dans les métaux précieux", poursuit le spécialiste. 

"Le maître-mot en ce moment : ne pas céder à la panique"

Or, métaux précieux, mais aussi fonds d'investissement ou même cryptomonnaies pour les adeptes, la liste n'est pas exhaustive. Mais attention, ces placements sont plus ou moins risqués. Selon Karl Toussaint du Wast, il faut donc mettre au moins la moitié de son épargne sur des placements sûrs comme l'assurance-vie. "Le maître-mot en ce moment, c'est de ne pas céder à la panique", insiste-t-il. 

Autre solution : acheter des parts de SCPI, d'autant que c’est possible même avec des petites sommes. En effet, à partir de 500 euros, vous pouvez investir. Pour information, les entreprises qui gèrent des SCPI ont eu un rendement, l’année dernière, de 4,5% ; un résultat très intéressant sur le marché des placements. 

Lire aussi

Dernier conseil : il ne faut pas hésiter à déplacer son argent en fonction de l'évolution des marchés. Protéger son épargne est en quelque sorte un travail du quotidien.


V.F | Reportage TF1 Pierre Corrieu, Alexandre Gaudin

Tout
TF1 Info