La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Commerces : rallonger les journées pour rattraper le temps perdu

Publié le 28 novembre 2020 à 20h11, mis à jour le 29 novembre 2020 à 0h42
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les commerçants ont un peu moins d'un mois pour rattraper une partie de leur perte. Et pour optimiser cette période d'avant-fête, ils ont choisi de rallonger leurs journées de travail. C'est le cas notamment d'un salon de coiffure à Clermont-Ferrand.

Comme dans toute la France, les commerçants du centre-ville de Clermont-Ferrand peuvent aussi rouvrir leur magasin dès ce samedi 28 novembre, après un mois de confinement. Les Clermontois se sont réappropriés leurs commerces. Et parmi ces commerces, il y en a bien qui ont travaillé d'arrache-pied tout au long de la journée pour préparer cette réouverture.

En ce premier jour de reprise, les coiffeurs sont pris d'assaut. C'est le cas notamment pour ce salon de coiffure, place de Jaude, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dome). D'ailleurs pour rattraper les temps perdus pendant le confinement, Isabelle, gérante du salon, rallonge les journées. "Une journée overbookée avec beaucoup de monde. Habituellement, on ferme à 18h30. Mais comme vous pouvez le voir, il y en a encore des clientes de dernières minutes puisqu'on voulait répondre à leur attente. Donc franchement, une journée pas de repas, pas de pause-déjeuner aujourd'hui. C'était vraiment le K.O, mais par contre dans une super ambiance. Donc ça fait du bien. À la veille des fêtes, on en avait besoin", explique-t-elle.

"Alors, avec ce mois de décembre si important, on va répondre à la demande de toutes nos clientes. On va travailler six jours sur sept, et peut-être sept jours sur sept je pense, avec des amplitudes horaires beaucoup plus grandes, avec du monde, j'espère. Beaucoup de monde après ces mois de confinement. Et puis nous attendons évidemment beaucoup de clientes en espérant qu'elles soient belles pour ces fêtes de fin d'année, pour redonner un peu d'espoir après ce confinement", poursuit-elle. Les 80 000 salons de coiffure en France risquent d'avoir enfin beaucoup de travail jusqu'aux fêtes de fin d'année.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info