La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Commerces : système D pour gagner des m2

Publié le 28 novembre 2020 à 20h09, mis à jour le 28 novembre 2020 à 22h41
JT Perso

Source : JT 20h WE

Pour optimiser cette période d'avant-fêtes, certains commerçants n'hésitent pas à coloniser une partie du trottoir. Les autorités l'ont théoriquement autorisé à partir du 1er décembre, mais avec une indulgence dès ce week-end.

Les commerçants ont un peu moins d'un mois pour rattraper une partie de leur perte. Une étale sur la voie publique, des sapins sur une place de parking,... Toutes les astuces sont bonnes pour gagner des centimètres et vendre enfin leurs produits après un mois de fermeture. Exceptionnellement, certaines villes autorisent les stands en plein air pendant un mois. C'est idéal pour emballer les cadeaux de Noël ou vendre des sapins.

Si certains commerçants s'amusent de cette situation, en revanche, d'autres ne se font pas d'illusion. Et il y a ceux, pour qui, c'est une très mauvaise idée. Par exemple, il n'est pas question pour Peggy Brami, responsable de magasin de vêtements "La cour des miracles", d'installer ses tenues dehors. Les commerçants qui s'étendent sur la voie publique devront respecter certains engagements notamment de veiller à la propreté de l'espace public et la tranquilité des riverains.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info