Pêche post-Brexit : le torchon brûle entre la France et le Royaume-Uni

Conflit sur la pêche : une indemnité pour les pêcheurs français privés de licence

Publié le 18 novembre 2021 à 20h00, mis à jour le 18 novembre 2021 à 21h31
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

De nombreux pêcheurs français n'auront bientôt plus le droit de naviguer au large de l'île de Jersey. Ils vont devoir désarmer leurs bateaux. L'État français leur versera une indemnité. Pour les professionnels, c'est bien plus qu'une défaite.

L'annonce est reçue comme un coup de massue par les pêcheurs. Une centaine de navires français ne récupéreront probablement jamais leurs précieuses licences de pêche dans les eaux britanniques. En compensation, la ministre de la Mer, Annick Girardin propose aujourd'hui un plan de sortie de flotte. C'est-à-dire une indemnisation pour les pêcheurs souhaitant renoncer, à condition de détruire leurs bateaux. Un sentiment de trahison pour les marins réunis pour les assises de la pêche.

Les pêcheurs français se retrouvent donc face à un choix cornélien : accepter l'indemnisation et renoncer à leurs bateaux ou bien se contenter des eaux françaises et gagner beaucoup moins bien leurs vies. Les poissons péchés dans les eaux françaises se vendent deux à huit fois moins chers que ceux des eaux britanniques. En réalité, devant ce dilemme, certains pêcheurs n'ont pas le choix. C'est le cas de Loïc Merlin. Pêcheur depuis toujours, sa famille vit uniquement grâce à son navire.

Officiellement, les négociations se poursuivent. Les Français tentent encore d'obtenir des licences, notamment autour de l'île britannique de Jersey, au cœur des tensions entre Londres et Paris. L'Hexagone réclamait 370 licences dans ces eaux et en a obtenu 220. Les 150 qui restent pourraient ne jamais être récupérées.

TF1 | Reportage I. Bornacin, T. Lagoutte, L. Larvor


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info