Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Quel impact économique aura ce confinement national ? L’analyse de François Lenglet

TF1
Publié le 1 avril 2021 à 10h22, mis à jour le 1 avril 2021 à 11h09
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CRISE - Les mesures sanitaires annoncées par le président de la République ont un coût. François Lenglet, spécialiste économie de TF1, analyse leur impact économique.

Fermeture des écoles pour trois à quatre semaines, extension des restrictions à toute la métropole, déplacements limités : Emmanuel Macron a annoncé mercredi un nouveau tour de vis, appelant les Français à "fournir un effort supplémentaire" mais sans confinement strict. Même avec un fort rebond de l'activité à partir de début mai, les restrictions plus strictes d'avril pèseront-elle lourdement sur le PIB du deuxième trimestre ? 

Selon le spécialiste économie de TF1, François Lenglet, le principal impact des mesures visant à freiner l'épidémie de Covid vient de "la fermeture des commerces non essentiels. Ça pourrait coûter 4 milliards à 5 milliards d'euros en croissance en moins sur l'année 2021 pour une durée d'un mois. C'est significatif. Il faut rappeler que les commerçants seront indemnisés avec les mêmes règles, les systèmes d'aides qui existaient jusqu'ici", explique-t-il.

"Le deuxième impact, c'est l'impact indirect de la fermeture des écoles. En gros, dès lors qu'on ferme les écoles, 15% des salariés manquent à l'appel parce que ce sont des parents de jeunes enfants, qui doivent rester chez eux, pour s'occuper de leurs progénitures. Ça fait un salarié sur six. Il y a de quoi désorganiser une équipe, ça aura un coup. Ces salariés seront, eux aussi, avec le chômage partiel", poursuit-il.

Le dernier élément est plutôt positif, c'est la première fois qu'on a une perspective de réouverture pour les restaurants, pour les lieux de culture, entre mi-mai et mi-juin. Une réouverture que permettra la "tenaille" conjuguant l'impact de la vaccination et "les efforts d'avril" face au Covid-19. "Dès la mi-mai, nous recommencerons à ouvrir avec des règles strictes, certains lieux de culture, nous autoriserons sous conditions l'ouverture de terrasses et nous allons bâtir entre la mi-mai et le début de l'été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, les loisirs, l'événementiel et nos cafés et restaurants", a-t-il précisé.

L'économie vous intéresse ? Alors, découvrez le podcast de l'émission "Lenglet Déchiffre"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER

Sur SPOTIFY

Lenglet déchiffre donne la parole aux grands patrons, économistes ou intellectuels. Ils livrent leur vision de l’actu éco et répondent aux questions économiques du moment.


TF1

Tout
TF1 Info