Le WE

Création d'entreprise : ils se sont lancés pendant le confinement

Publié le 17 avril 2022 à 13h13, mis à jour le 17 avril 2022 à 14h53
JT Perso

Source : JT 13h WE

Pendant la période d'épidémie, nous avons rencontré de jeunes entrepreneurs qui avaient eu la malchance de lancer leurs affaires au pire moment. Où en sont-ils maintenant ?

Courir dans tous les sens, c'est une journée habituelle pour Ava Maisani-Casanova, à la tête du restaurant "Père et Fish". Pourtant, lorsque nous l'avons rencontré il y a un peu plus d'un an, le pari n'était pas gagné. "Rien n'avance qu'il y ait Covid ou pas Covid", lance-t-elle. Les travaux débutaient en plein confinement. Avant, niveau calendrier on a connu mieux, mais qu'importe. "Il y a beaucoup de ciment qui a coulé depuis novembre 2020 et beaucoup de points de vie en moins, mais il y a un résultat", explique-t-elle. Huit salariés ont été embauchés. C'est un restaurant qui fonctionne.

Continuer d'y croire, c'est un conseil que plus de 800 000 entrepreneurs ont suivi malgré la crise sanitaire. Parmi eux, il y a Laurent et Lindsay. Leur boutique de jeux de société, ils l'ont ouvert au pire moment, quand les clients ne pouvaient pas y rentrer. Le pari s'est avéré payant. Un an plus tard, ils ont dû déménager pour s'agrandir. Ce ne sont pas les clients qui diront le contraire. C'est un engouement qui se retrouve aussi dans les chiffres. Plus de 10 000 boîtes de jeux ont été vendues en un an, au-delà de toutes leurs espérances. C'est suffisant pour les rassurer alors que le couple a investi toutes ses économies dans ce projet, celui d'une vie.

TF1 | Reportage C. Diwo, S. Rolland


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info