Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Crise sanitaire : la débrouille des cafetiers

Publié le 25 mars 2021 à 13h14, mis à jour le 25 mars 2021 à 17h01
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Parmi les professions les plus touchées par la crise, il y a les cafetiers. Cela fait cinq mois qu'ils ont baissé les rideaux et ils ne savent toujours pas quand ils pourront enfin retrouver leurs clients.

Dans le quartier marseillais, place Notre-Dame-du-Mont, le café c'est sacré le matin. Un bistrot n'a plus de terrasses depuis cinq mois. Enzo D'Amato sert désormais le petit noir sur le pas de la porte. C'est devenu son maigre gagne-pain. Ses sept employés sont en chômage partiel. Il a perdu 90% de son chiffre d'affaires, mais il peut compter sur la solidarité de ses clients fidèles.

Un peu plus loin, un bistrot sert aussi des boissons chaudes. Son chiffre d'affaires est divisé par quatre et il est obligé de s'adapter pour s'en sortir. En bord de mer, à la Pointe-Rouge, un bar a aussi innové. Ivan et Mélanie Sinko vont aménager leur établissement pour proposer des plats à emporter. Tout le monde met la main à la pâte, mais les gérants aimeraient avoir plus de visibilité quant à l'avenir.

Maintenir un lien social, les cafetiers en ont autant besoin que leurs clients. Les gérants de bistrot demandent tous de pouvoir rouvrir normalement le plus vite possible, afin de ne pas être obligés de mettre la clé sous la porte cet été.

L'économie vous intéresse ? Alors, découvrez le podcast de l'émission "Lenglet Déchiffre"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Lenglet déchiffre donne la parole aux grands patrons, économistes ou intellectuels. Ils livrent leur vision de l’actu éco et répondent aux questions économiques du moment.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info