Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Crise sanitaire : quel impact sur les gîtes et chambres d’hôtes ?

TF1
Publié le 21 avril 2021 à 13h16, mis à jour le 21 avril 2021 à 15h20
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - Le mois d'avril signe le début de la saison pour les propriétaires de gîtes et de restaurants. Mais avec les restrictions, les annulations se multiplient et il ne reste plus que la clientèle locale.

Possédant trois chambres et pouvant accueillir jusqu'à neuf personnes, le gîte d'Emmanuel Heude ne se situe qu'à quelques kilomètres seulement des plages de la côte d'Opale. D'ordinaire, en avril, qui est le début de la saison, tout est plein. Mais cette année depuis le début du dernier confinement, la préfecture du Pas-de-Calais interdit aux gîtes d'accueillir leurs visiteurs. Les unes après les autres, les réservations ont été annulées. Une véritable catastrophe selon Emmanuel.

Dans le Nord, les gîtes sont autorisés à ouvrir. À Willems, Dorothée Glangetas est à la tête de cinq gîtes ruraux, mais seulement deux sont occupés actuellement. Pourtant, avril est un mois très surchargé en temps normal. Ses clients issus de tout l'Hexagone ont annulé massivement leur séjour. En cause, la règle des dix kilomètres qui ne permet pas de se déplacer. D'après Dorothée, cela représente plus de 50% de perte de chiffre d'affaires. Pour pallier cela, elle mise sur l'aide de l'État, mais également sur la clientèle locale. Néanmoins, les gîtes espèrent un déconfinement rapide et une reprise des activités touristiques pour sauver leur saison estivale.


TF1

Tout
TF1 Info