Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

De bonnes nouvelles dans ce monde en crise ? Le regard de François Lenglet

TF1
Publié le 8 avril 2021 à 14h19
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

ESPOIR - Dans le monde de l'économie, tout est à l'arrêt, tout est gris. Toutes les nouvelles sont mauvaises. La spécialiste économie de TF1, François Lenglet, nous dit pourtant le contraire.

Dans ce monde en proie à la crise sanitaire et où les mauvaises nouvelles sont devenues monnaie courante, existe-t-il de bonnes raisons d'espérer ? Selon François Lenglet, l'épidémie est finie pour la bourse, parce que la généralisation du vaccin va protéger les populations. Il est vrai que l'on sous-estime probablement le rebond économique qui se prépare. En témoigne les plus de 900 000 emplois créés aux États-Unis en mars ou bien le redémarrage que nous avons connu dans le pays entre les confinements.

La reprise est donc à portée de main, mais pas au même rythme sur tous les continents. C'est la Chine qui fait la course en tête, qui a retrouvé son niveau d'activité avant la crise dès 2020. L'Amérique suit de près. Elle aura effacé la crise à la mi-2021. Quant à la zone euro, il faudra attendre 2022.

Si les autres continents repartent, c'est parce qu'ils ont maîtrisé l'épidémie. La Chine l'a fait en contrôlant strictement les déplacements des citoyens et ses frontières. L'Amérique, grâce à la vaccination rapide et massive. L'Europe n'a réussi ni l'un ni l'autre.

L'économie vous intéresse ? Alors, découvrez le podcast de l'émission "Lenglet Déchiffre"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER

Sur SPOTIFY

Lenglet déchiffre donne la parole aux grands patrons, économistes ou intellectuels. Ils livrent leur vision de l’actu éco et répondent aux questions économiques du moment.


TF1

Tout
TF1 Info