Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Discours d'Emmanuel Macron : les professionnels du tourisme sont-ils soulagés ?

Publié le 24 novembre 2020 à 20h40, mis à jour le 24 novembre 2020 à 22h57
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Emmanuel Macron a annoncé ce mardi que les stations de ski ne rouvriront pas avant le 20 janvier au mieux. Comment les professionnels ont-ils réagi à l'allocution du chef de l'État ? Quid des hôtels, des parcs de loisirs et des locations saisonnières ?

Dans une allocation ce mardi soir, Emmanuel Macron a évoqué une réouverture des stations de ski courant janvier. Cette annonce est un coup de massue pour les 250 stations de ski françaises. Elles devraient rester fermées pendant les vacances de Noël. Une catastrophe pour ces professionnels qui ont accepté de réagir devant les caméras de TF1 : "ces vacances de Noël, et ces vacances tout court, pèsent 30% de notre chiffre d'affaires dans une station comme la Clusaz. C'est un manque à gagner énorme".

Faute de pouvoir skier pendant les vacances, nos compatriotes pourront se rendre partout ailleurs dans l'Hexagone, et même au-delà des frontières dès le 15 décembre. Une bonne nouvelle pour une agence de voyage parisienne, à l'arrêt depuis le printemps dernier. "On n'attend que ça. On est prêt quelle que soit l'heure, quel que soit le jour. On est prêt à redémarrer à 100%", s'enthousiasme Lydia Puget, directrice générale d'Impact Voyages.

Si vous rêvez de soleil, mais que vous souhaitez rester dans le pays, l'hôtel Thalasso & SPA Les Corallines situé à la Grande-Motte rouvrira ses portes Sa présidente, Julie-Cohen-Salles, a exprimé son soulagement. "Ça va signifier qu'on va pouvoir travailler, accueillir du monde et réaliser un chiffre d'affaires. Certainement pas rattraper ce qu'on a perdu dans les trois mois du premier confinement, mais peut-être amenuiser la perte qu'on a déjà eue sur cette année 2020", explique-t-elle.

Un quart de son chiffre d'affaires annuel s'est envolé lors du premier confinement. Alors, elle mise sur ces vacances pour maintenir les emplois de ses 70 salariés et espère que les clients seront au rendez-vous. "On a tout fait pour pouvoir être aux normes et assurer une sécurité sanitaire pour nos clients. Et évidemment, on est ravi de cette nouvelle", se confie Julie-Cohen-Salles. Seul bémol, toute son activité de restauration et de thalasso devra rester fermée.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tags

Tout
TF1 Info