Gabriel Attal a annoncé ce dimanche matin le durcissement des conditions d’indemnisation chômage.
Leur durée baissera notamment de 18 à quinze mois.

Pour les chômeurs, à partir du premier décembre, les règles vont se durcir. Aujourd’hui, pour percevoir des indemnités, il faut avoir travaillé au moins six des 24 derniers mois. À partir du 1ᵉʳ décembre, il faudra avoir travaillé huit mois au cours des 20 derniers, a annoncé le Premier ministre à la Tribune du dimanche

Travailler plus, sur une période plus courte, et pour toucher des allocations moins longtemps. La durée d’indemnisation va aussi diminuer, de 18 mois aujourd’hui à quinze au 1ᵉʳ décembre. C'est le durcissement de trop pour les syndicats. "L’objectif, il est uniquement financier et on s’en prend toujours aux mêmes depuis plusieurs années, ce qui pose de gros problèmes de précarité et de pauvreté", estime ainsi Olivier Guivarch, secrétaire national de la CFDT, dans le reportage de TF1 ci-dessus.

Un objectif financier assumé par le gouvernement. Selon ses estimations, la mesure doit permettre de réaliser à terme 3,6 milliards d’économies par an, et créer 90.000 emplois. Des tours de vis d’un côté et un coup de pouce de l’autre : le gouvernement va créer un bonus emploi senior pour les chômeurs de plus de 57 ans.


La rédaction de TF1info | Reportage : Noé Gandillot, Matthias Beringer

Tout
TF1 Info