Emploi : ces secteurs qui cherchent à recruter

Publié le 23 août 2021 à 20h14, mis à jour le 23 août 2021 à 21h47

Source : JT 20h Semaine

Bonne nouvelle sur le front de l'économie. L'emploi est revenu à son niveau d'avant crise. Près de 240 000 postes ont été créés dans le secteur privé au 2ème trimestre. Plusieurs branches ont même du mal à recruter.

Il est à la fois au service, en cuisine, derrière la caisse ou encore à la réparation. Maxime Teodorescu, gérant du restaurant “El Chingon” à Paris, fait à peu près tout. Il faut dire qu'il n'a pas le choix, il manque de personnel. Malgré plusieurs annonces, il ne trouve pas. “On cherche un contrat en 35 h pour un poste de responsable de salle, un contrat en 30 h pour la cuisine et on cherche des temps partiels. Quand j’ai passé mes annonces, j'ai eu zéro réponse en l'espace de sept jours”.

Visiblement, ce restaurant n'est pas le seul à manquer de bras. Depuis plusieurs semaines sur la plateforme de recrutement “Staffme”, les offres d'emploi pleuvent. “On a une forte reprise des secteurs qui ont été frappés de plein fouet par la crise et qui, là, ont enfin une reprise qui pour eux est vraiment cruciale. Donc nous, les offres ont doublé voire triplé”. Au total, 150 000 postes à pourvoir dans la restauration. Ce n'est même pas le secteur qui recrute le plus en ce moment. La France cherche désespérément des aides à domicile, des soignants et des agents d'entretien.

Dans le bâtiment aussi, après plusieurs mois d'arrêt, les chantiers reprennent et de nouveaux sont programmés. Francis Lheure, président de l’entreprise “OBM Construction”, cherche dès maintenant sept ouvriers, une dizaine de commerciaux et d'ingénieurs. Pour combler le manque, il a trouvé la solution : recruter des jeunes sans expérience pour les former. Louis s’estime “être assez chanceux, parce que c’est compliqué de trouver un patron qui veut bien investir de l'argent sur vous, du temps, pour peut-être après pouvoir vous embaucher”.

Avec la reprise, le dirigeant mise sur une croissance à deux chiffres. Encore faudra-t-il trouver assez de monde pour faire tourner l'entreprise à plein régime.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info