Face à l’augmentation des factures d’énergie, certaines entreprises n’ont pas d’autre choix que de stopper leur production.
C’est le cas d’une usine de céramique française, dans le Jura.

Le silence règne dans cette usine de céramique jurassienne. Les activités ont dû cesser en raison de l'augmentation des prix de l'énergie amplifiée par la guerre en Ukraine. En temps normal, une cinquantaine de personnes travaillent ici, mais depuis lundi, la production est suspendue.

Le prix du gaz a été multiplié par dix en quelques jours à cause de la guerre en Ukraine. De 400.000 euros par an, la facture serait passée à quatre millions d'euros. En effet, la céramique est gourmande en énergie. Il doit faire 28 degrés dans les ateliers pour préserver la matière première. Ce four à gaz fonctionne 20h/ 24 à plein régime.

La flambée des prix est impossible à absorber pour l'entreprise. L'activité venait de redémarrer après deux ans de Covid et un plan social. Pour le nouveau PDG, mettre en sommeil l'activité aujourd'hui permettrait de sauver l'usine demain. Il espère pouvoir relancer la production dans six mois. En attendant, il demande le soutien de l’État pour le chômage partiel de ses employés.


TF1 | Reportage É. Payro, G. Martin, G. Gruber

Tout
TF1 Info