Le 20h

Énergie : une ristourne pour les PME

Publié le 24 octobre 2022 à 20h11
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'État s'engagerait à prendre en charge jusqu'à 25% du montant de la facture d'électricité des PME.
Un soulagement pour de nombreuses entreprises, dont certaines s'apprêtaient à mettre la clé sous la porte.

Igor François a repris la supérette Coccinelle Express, dans l'Eure-et-Loir, il y a cinq ans, à une époque où l'énergie était peu cher. Aujourd'hui, il scrute chaque kilowatt. "Ce qui consomme le plus d'électricité dans ce magasin, c'est tout ce qui est poste froid, poste surgelé et le chauffage du magasin. Depuis trois ans, on a pris 40% d'augmentation sur le coût énergétique. L'année prochaine, on a 130% d'augmentation", déclare-t-il.

Son entreprise, qui emploie huit salariés, n'était pas éligible aux aides proposées. Mais le nouveau dispositif, qui sera annoncé dans les prochains jours, promet d'être plus généreux. Selon nos calculs, pour cette supérette, l'économie pourrait s'établir entre 700 et 900 euros sur une facture qui approche 6 000 euros chaque mois. Concrètement, le gouvernement s'engagerait à participer au financement d'un quart de la facture d'électricité des petites et moyennes entreprises (PME).

C'est le cas de la société OBM Construction dans le Loiret. Nous l'avions filmée il y a deux mois. À l'époque déjà, ils attendaient un geste de l'État. Rien n'a vraiment changé si ce n'est la hausse des factures. "Je pense qu'on doit être entre 150 000 et 200 000 euros sur l'année 2022. C'est indispensable que l'État prenne des décisions rapides, puisque les industriels comme nous peuvent être vraiment très impactés par cette hausse des prix et très en risque", s'exprime Tristan Lheure, le directeur général.

TF1 | Reportage M. Poissonnet, A. Fourcade, F. Couturon


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info