Certaines entreprises ont, ces dernières années, réembauché volontairement les plus de 55 ans.
Des travailleurs mieux payés que les jeunes, mais qui ont aussi de nombreux atouts.

À l'âge de 58 ans, l'agente de soin, Christine Violeau, devient bientôt titulaire dans l'Ehpad "Le pied du Roy" à Courlay dans les Deux-Sèvres. Face à d'autres candidats, elle a été recrutée pour son expérience, même à 4 ans de la retraite. "On est sur une mixité d'équipe jeune et d'équipe qui à un certain âge avec des valeurs-travail qui sont intéressantes", explique la directrice de la résidence, Anne-Laure Vigier.

Le savoir-être et le savoir-faire acquis au fur et à mesure des années sont le critère de ces employeurs. Pour Gilles Effront, président de l'Experconnect, "les secteurs qui sont plus concernés par ces dynamiques de garder les seniors, ce sont mécaniquement les secteurs industries complexes ainsi que longs. Tous les secteurs de l'énergie en général : l'aéronautique, le spatial".

Un tiers des salariés d'une entreprise industrielle, qui fabrique des équipements pour des entrepôts logistiques, sont considérés seniors, car ils ont plus de 45 ans. Les seniors sont pour le gérant un vrai atout. Avec une famille souvent stable, ils sont plus disponibles au travail. Même si les salaires des seniors sont plus élevés, ils sont une importance vitale dans l'entreprise, celle de former les jeunes générations.


TF1 | Reportage M. Monnier, N.Resmann, Z.Agili

Tout
TF1 Info