Au cœur des régions

Fermeture de l’usine Vallourec : "C'est la mort", la colère à Saint-Saulve

TF1 | Reportage S. Hembert, B. Nicolas
Publié le 19 mai 2022 à 15h20
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le fabricant de tubes Vallourec va supprimer 2950 postes dans le monde, dont 320 en France.
L'usine de Saint-Saulve, dans le Nord, va fermer.
104 personnes vont se retrouver au chômage.

À l'extérieur de l'usine Vallourec de Saint-Saulve, près de Valenciennes, une soixantaine de salariés se réunissent. Le rond-point s'est transformé en cimetière jonché de croix en bois. Depuis hier, les salariés qui fabriquent des tubes sans soudures pour l'industrie pétrolière savent que leur usine va définitivement fermer. "C'est la mort, ça fait 41 ans que je suis à Vallourec, ça fait du mal. On va se battre pour les copains, ça être dur pour eux", déplore un employé, dans le reportage de TF1 en tête d'article. 

Six plans sociaux

Ici, le sentiment d'injustice est très fort. L'usine a connu ses heures de gloire avec 1400 salariés au plus fort. Ils ne sont plus qu'une centaine à ce jour. Une partie de la production va même être délocalisée au Brésil. Alors à Saint-Saulve, on s'inquiète pour le sort des salariés et pour la vie économique de cette ville qui compte 11.000 habitants. Le boulanger craint ainsi les conséquences sur son commerce : "C'est quand même 100 personnes qui vont perdre leurs emplois. Peut-être que dans les 100 personnes, on avait quelques clients. Donc, c'est bien dommage", estime-t-il.

L'entreprise a déjà connu six plans sociaux. Désormais, les salariés et les syndicats vont négocier les départs et les reclassements. Vallourec a annoncé 3000 suppressions de postes en Europe, prétextant que la fabrication de tubes n'est plus rentable ici. Voici donc le premier dossier social du futur gouvernement d'Élisabeth Borne.


TF1 | Reportage S. Hembert, B. Nicolas

Tout
TF1 Info