Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Fin progressive des aides : comment réagissent les secteurs en difficulté ?

Publié le 11 mai 2021 à 20h14
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

PERFUSION - Les aides versées par l'État aux entreprises en difficulté à cause de la crise sanitaire diminueront petit à petit jusqu'à disparaître complètement en septembre.

Les aides de l'État vont diminuer cet été. Dans les couloirs vides d'un traiteur spécialisé dans l'événementiel et les mariages, Lars traiteur, à Magny-les-Hameaux (Yvelines), l'information inquiète les derniers cuisiniers qui travaillent encore.

"Il faut que l'État nous aide à reconstituer une trésorerie. Donc il faut nous accompagner au moins jusqu'au mois de janvier. Autrement, ça va être très compliqué pour tout le monde", s'exprime Michel Frot, chef de production.

L'entreprise emploie 26 salariés, dont 22 sont toujours au chômage partiel. "Habituellement, on sert en moyenne entre 500 et 1 000 personnes. Aujourd'hui, on fait 15 plateaux-repas par jour pour les sociétés", confie le président de Lars traiteur. Il est toutefois en partie rassuré. Les nouvelles règles ne vont finalement pas changer le montant de ses aides, même si son activité ne redémarre pas.

"Aujourd'hui, on reçoit 50 000 euros de la part de l'État, avec des retards de versement. C'est ça qui nous pose problème aujourd'hui, puisque je n'ai reçu que les aides de l'État de décembre et janvier. Pour l'instant, je suis en attente pour le mois de février et pour le mois de mars", explique Antoine Masselier.

L'économie vous intéresse ? Alors découvrez le podcast de l'émission "Perri Scope"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

Tous les jours, Pascal Perri reçoit les meilleurs experts, économistes, chefs d'entreprise, représentants du monde du travail pour des conversations économiques éclairées et des échanges respectueux mais sans concession.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info