Pêche post-Brexit : l’action des pêcheurs de Saint-Malo

par La rédaction de TF1 | Reportage N. Hesse, N. Resmann
Publié le 26 novembre 2021 à 13h01, mis à jour le 26 novembre 2021 à 16h51

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - Dans la bataille des licences de pêche avec le Royaume-Uni, les pêcheurs français passent à l'action. Tôt ce vendredi matin, leur journée de mobilisation a commencé à Saint-Malo.

Le port de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) est bloqué ce vendredi matin. Aucun trafic de fret, mais une dizaine de bateaux mobilisés. Premier coup de semonce des pêcheurs bretons pour conserver leur droit de pêche en eaux britanniques. Un bateau travaille essentiellement autour de Jersey, mais dans quelques années, le navire partira à la casse et perdra sa licence.

Sans licence, l'équipage du Sirocco ne pourra plus pêcher l’araignée, abondante en mer anglaise. Le risque est de perdre 80% du chiffre d'affaires. Les pêcheurs demandent que les Anglais respectent l'accord de sortie du Brexit signé l'an passé. Un accord qui leur permet de travailler comme avant mais Londres traînent des pieds pour l'appliquer. Pour Alain Laurenti, patron pêcheur, réduire les zones de pêche risque de créer des conflits.

De son côté, l'Europe somme le Royaume-Uni de régler ce litige début décembre. Sur les quais, le jeune pêcheur Julien Ganier reste sceptique sur l'issue de cette crise. En Bretagne, une soixantaine d'entreprises est concernée par le non-renouvellement de licence. Après ce premier avertissement, les pêcheurs pourraient durcir le mouvement si rien ne change.


La rédaction de TF1 | Reportage N. Hesse, N. Resmann

Tout
TF1 Info