Le 20h

"Vous parlez à un mur" : ces victimes de fraude bancaire qui bataillent pour se faire rembourser

Léa Tintillier | Reportage TF1 Nicolas Robertson, Vincent Pierron
Publié le 29 juin 2022 à 10h10
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'UFC-Que Choisir vient de déposer plainte contre douze banques qu'elle accuse de ne pas rembourser les victimes de fraude bancaire.
Deux clients dans ce cas témoignent auprès de TF1.

En mars 2022, Mounir a été victime d'une escroquerie à la carte bleue. Le montant du préjudice s'est élevé à 430 euros. Sur son relevé de compte, il a vu apparaître de nombreux paris épiques effectués à Marseille... alors qu'il habite à Paris. "Aujourd'hui, je suis à découvert. Pas que pour ça, mais bon. Après, il faut que justice soit rendue", témoigne-t-il dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. 

Deux jours après ces transactions frauduleuses, Mounir le signale à sa banque et fait opposition. Elle refuse de le rembourser, car il aurait validé ces opérations. Ce que Mounir, lui, conteste. Mails, coups de téléphone… Il se rend même sur place et ne reçoit aucune réponse positive. "Ça vous épuise un petit peu. En fait, vous parlez à un mur. C'est-à-dire que vous parlez à des personnes qui ne prennent pas de décisions. Ils vous disent toujours de renvoyer un courrier, de faire une réclamation, mais la situation ne bouge pas", poursuit Mounir. 

Même réponse négative pour Marie, victime d'une fraude. Mais cette fois, l'escroc s'est fait passer pour son conseiller bancaire. Au total, 830 euros lui ont été subtilisés, soit plus de la moitié de son salaire. Aujourd'hui, elle ne comprend pas le refus de sa banque de la rembourser, surtout qu'elle paie huit euros de cotisation chaque mois à cette dernière, notamment pour se protéger. "J'ai l'impression d'être une voleuse pour ma banque. Elle m'accuse d'avoir fait cet achat alors que je jure solennellement que ce n'est pas moi", soupire Marie. 

"Des délais très longs"

Contactée par TF1, la Fédération bancaire française explique que les techniques des fraudeurs évoluent sans cesse. Ce qui compliquerait leur travail. "Les remboursements ne sont pas automatiques car il convient de vérifier que la contestation n'a pas pour origine un litige commercial ou une négligence grave", a-t-elle indiqué. 

Lire aussi

D'après les estimations de l'UFC-Que Choisir, six victimes de fraude bancaire sur dix ont un préjudice de plus de 4.000 euros. "Si vous avez été victime d'une fraude, il faut aussi avoir en tête que vous avez des droits, la banque doit vous rembourser immédiatement de cette fraude. C'est un véritable parcours du combattant. Nous, dans les dossiers qu'on a pu examiner, le délai de remboursement est très long, c'est 25 jours en moyenne", affirme Matthieu Robin, expert en banques et assurances pour l'UFC-Que Choisir. Chaque année, les fraudes sur les comptes bancaires des Français s'élèvent à 1,2 milliard d'euros.


Léa Tintillier | Reportage TF1 Nicolas Robertson, Vincent Pierron

Tout
TF1 Info