À cause du gel de ces dernières nuits, l’État débloque 20 millions d'euros pour les agriculteurs.
En effet, ils sont nombreux à avoir perdu une bonne partie de leur récolte.

Le feu couve encore dans la paille. Mais dans ce verger, il n’a pas suffi à faire monter les températures et protéger du gel tous ces pruniers. Cet arboriculteur a perdu 90% de sa récolte. Les petits fruits, à peine naissant, ont été grillés par le gel. Pourtant, il a tout fait pour éviter cela.

En Tarn-et-Garonne, la plupart des arboriculteurs font le même constat. Le gel a été particulièrement destructeur cette année. Ce mercredi matin, Maurice Andral fait ses comptes, et il ne sent pas bon. Ces cultures gèlent pour le deuxième consécutif. Il perd à nouveau 700 tonnes de prunes.

Ce mardi, le Premier ministre a annoncé une aide d’urgence de 20 millions d'euros et l’accélération de la procédure de la calamité agricole. Une enveloppe qui suffira tout juste à couvrir les frais de production, pas de quoi se payer un salaire. Certains arboriculteurs se préparent à demander le RSA. Une première aide plafonnée à 5 000 euros devrait être versée d’ici le mois de juin afin de renflouer la trésorerie des arboriculteurs sinistrés par le gel .


TF1 | Reportage P. Michel, J.F. Fournis

Tout
TF1 Info