Marques de Fabrique

Go Sport en redressement judiciaire : chronique de la chute d'un géant

par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Charles Diwo, Olivier Stammbach
Publié le 21 janvier 2023 à 11h52
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le 19 janvier dernier, l'enseigne Go Sport a été placée en redressement judiciaire.
La fin pour l'un des leaders de l'équipement sportif.

Jeudi 19 janvier, le distributeur d'articles sportifs Groupe Go Sport a été déclaré en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Grenoble, qui a constaté "son état de cessation de paiements". "Par un jugement solidement motivé, le tribunal (...) a constaté l'état de cessation des paiements de la société Groupe Go Sport et a ouvert une procédure en redressement judiciaire", a annoncé le parquet de Grenoble dans un communiqué. Un coup du pour l'entreprise un temps leader du marché des articles sportifs et la fin d'une belle histoire débutée en 1978. 

À l'époque, le pari de Go Sport est audacieux : faire rentrer dans une seule boutique des articles pour à peu près tous les sports. Mais le succès est au rendez-vous et dix ans après sa création, le groupe rentre en bourse. Rien ne semble pouvoir alors stopper l'ambition de Go Sport. 

Mais l'enseigne est rattrapée petit à petit par un autre acteur qui se développe sur le marché du sport : Decathlon. L'enseigne 

casse les prix en créant ses propres marques et ses propres innovations. Go Sport perd sa place de leader du marché. "Le positionnement à la base de Go Sport, c'était des grandes marques nationales avec un peu de marques de distributeurs. Et finalement, ils sont concurrencés par quelqu'un qui ne fait quasiment que des marques de distributeurs et ça explique le déclin" du groupe, explique dans le reportage de TF1 en tête de cet article Yves Puget, directeur de la rédaction du site spécialisé LSA. 

Lire aussi

Incapable de lutter sur les prix, l'entreprise mise sur le haut de gamme. Emplacements dans les plus grands centres commerciaux, marques étrangères souvent très chères et investissements élevés... elle tente de redresser la barre, mais rien n'y fait, les clients manquent et les dettes s'accumulent. En 2021, le groupe est cédé pour un euro symbolique. La suite est désormais connue : le nouveau propriétaire ne parvient pas à remplir les caisses et la société est déclarée en cessation de paiement. Laissant 2150 salariés inquiets, espérant désormais une offre d'un repreneur qui pourrait redonner à Go Sport ses lettres de noblesse. 


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Charles Diwo, Olivier Stammbach

Tout
TF1 Info